Beechcraft Baron 58

0
68

Introduction :

Le Baron 58, appareil récent construit par Beechcraft, reproduit aujourd’hui par Dreamfleet et Flight one pour Flight Simulator 2004.
A votre disposition, deux versions sont téléchargeables : une simple au prix de 19€ 95 ou une autre version à 29€ 95 disposant des magnifiques gauges de Reality XP.
Créé depuis le véritable et unique avion Beech Bonanza, depuis 40 ans le Beech Baron 58 est le dernier sorti de la lignée des avions biréacteurs.

Basé sur le fuselage , l’intérieur, et le train d’atterrissage du Beech A36 , le Baron 58 est essentiellement une version bimoteur de cet agréable avion.
Il est basé sur les modèles de 1999 et 2000 ; les accessoires ont été standardisés comme le cockpit qui a été partagé avec l’A36 premier introduit en 1984.

L’installation :

En un premier temps le produit se télécharge sur le site sans paiement direct.
Une fois téléchargé, le pack est sous forme de fichier exécutable.
Après l’installation lancée, des champs seront à remplir comme le nom, l’adresse, l’email et le numéro de carte de crédit avec le code d’expiration ainsi que les chiffres de vérification de la carte. ( ce sont les trois chiffres indiqués sur le dos des cartes de crédit Visa, MasterCard et discover ou quatre chiffres pour les cartes American Express ).
Le paiement de 19€ 95 ou de 29€ 95 s’effectue ensuite en ligne 100 % sécurisée.
L’étape suivante est très simple car l’installation est automatique.
L’installation s’exécute en plusieurs parties : Premièrement, l’installation de l’appareil, puis le  » Dream Manager  » ainsi qu’un nouveau GPS  » Garmin 500  » , modèle amélioré des GPS par défaut de Flight Simulator.
Avant de découvrir cet appareil, il est fortement recommandé de lire la documentation fournie en anglais, très complète, d’une centaine de pages pour en savoir plus sur cet appareil, ainsi que ses principales fonctions.

L’ appareil :

Après avoir sélectionné l’une des deux variantes du baron 58 dans la rubrique  » Dreamfleet and Flight one  » à partir de l’interface de Flight Simulator, le chargement s’effectue sans difficulté.
Une nouvelle fenêtre apparaîtra juste après le chargement : c’est là où vous pourrez configurer l’appareil à votre guise, ( ex : enlever les sièges pour transformer l’appareil en cargo, les paramètres des textures, la qualité, les lumières, le pilote…etc ).
Si vous ne possédez pas d’ordinateur assez puissant, il est important de configurer les paramètres de qualité pour faire en sorte que le FPS reste correct.
Une douzaine d’animations sont à votre disposition comme l’ouverture des portes, de la petite fenêtre  » tempête « , les sièges à replier, les lumières intérieures, le chauffage, l’accoudoir ou encore le pare-soleil ou même l’ouverture d’un ordinateur portable situé sur le siège à l’arrière de l’appareil.

L’extérieur est d’une qualité incomparable ! avec de très beaux reflets sur le fuselage ainsi que sur les pales des hélices, l’appareil est resplendissant.
Le modèle, les formes, et les textures sont magnifiques et s’adaptent parfaitement à l’appareil.
A certains endroits, nous pouvons apercevoir des traces noires, dûes à la fumée sortant par le pot d’échappement.

Les lumières, en particulier les feux anti-collision sont très bien adaptés, en émettant de très beaux effets flashant.
La rentrée et la sortie du train d’atterrissage ayant une ambiance sonore très fidèle à la réalité, dispose de suspensions très réalistes ainsi qu’une belle adaptation. Le tout parfaitement détaillé !
Deux livrées sont à votre disposition, mais grâce au logiciel fourni, le  » Dream Manager  » , vous pouvez modifier l’ensemble de l’appareil comme les textures de l’extérieur, mais également le tableau de bord, ainsi que d’autres paramètres intéressants.

Regardons maintenant attentivement le cockpit 2D : c’est une vraie merveille ! Ayant le privilège de disposer des gauges de Reality XP, tous les instruments sont extremement détaillés et d’un réalisme impressionnant avec une fluidité exceptionnelle !
Le merveilleux travail de Dreamfleet et Flight ont acquis une qualité et netteté bien supérieures aux autres add on.
Le GPS très évolué  » Garmin 500  » nous propose une nouvelle interface ainsi que des fonctions non inclues dans les GPS par défaut de Flight Simulator.
Notons que l’ensemble des instruments de bord peuvent être détachés individuellement en fenêtre  » pop up  » puis être placés n’importe où dans l’écran. Une fluidité exceptionnelle sera au rendez vous !

Le cockpit 3D est également une réussite. Si vous désirez profiter pleinement du déplacement dans l’appareil, il est fortement conseillé de posséder le logiciel  » Activ Camera « , disponible à 15 € sur le site d’Anticyclone.

Il existe également un logiciel freeware  » F1 View « , disponible sur le site de Wilcofleet.
On notera quand même des petits défauts comme le manque de netteté sur la partie basse du tableau de bord en étant un peu à l’écart. Pour éviter cela, il est conseillé de ne pas trop s’éloigner du tableau de bord.
Pour activer les lumières de la cabine, notons également que le bouton n’est pas toujours cliquable, dans ce cas, il faut se déplacer légèrement dans l’appareil, et le bouton redeviendra actif.
La nuit, de très beaux effets d’éblouissement dûs à la lumière de la cabine sont présents sur les vitres.
Quant aux lumières du cockpit, à votre disposition, 3 sortes de lumière sont disponibles : – l’éclairage avant de la cabine
– les lumières du tableau de bord
– l’éclairage des instruments.

Ces deux dernières sont très réussies et très utiles pour éviter l’éblouissement au décollage ou à l’atterrissage.
Notons que presque tous les boutons sont cliquables, dans le cockpit 2D et 3D. Cela est très agréable, et rend une fois de plus, l’appareil très réaliste.

 

Références :

The Top Twin Baron 58 – 29.95 USD – FS9

Plus d’informations

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire !
Entrez votre nom