CH Flight Sim Yoke

0
55

Introduction

Avec des simulateurs reflétant de plus en plus la réalité, certaines personnes les plus aisées arrivent à concevoir directement dans leurs propres garages ou autres grandes pièces des cockpits de leurs avions préférés, que ce soient des avions de ligne ou encore des monomoteurs avec du matériel à la pointe de la technologie. Tout cela revient forcément très cher, ici à la rédaction d’Avionic Online, nous sommes un peu plus modestes et nous vous proposons un article sur un produit et un élément clé dans un cockpit, le CH Flightsim Yoke.

 

Beaucoup de personnes volent aujourd’hui avec un Yoke sur Flight Simulator 9 et X et certains volent avec un Joystick, tel qu’il soit. Pour les besoins de cet article, l’essai de ce CH Flightsim Yoke sera couplé avec le joystick de Saitek, le X52 Standard, mais bien entendu, nous évaluerons les données du Yoke au lieu du X52.

 

Présentation de CH Products

C’est une entreprise américaine, basée en Californie aux Etats-Unis qui distribue plusieurs gammes de produits pour Microsoft Flight Simulator 9 et X, mais aussi pour l’industrie, dont les tarifs sont très différents de ceux appliqués pour les particuliers. La société CH Products manufacture différents types de produits comme des joysticks, palonniers, Yoke, manettes de gaz et conception de logiciels de configuration de leurs matériels. Leur tout dernier produit étant le MFP (Multi Function Panel ou Panel Multi Fonctions), leur gamme reste variée. 

 

Compatibilité et caractéristiques du CH Flightsim Yoke

Ce Yoke fonctionne sous toutes les plateformes PC disponibles, lui donnant un sérieux avantage. Vous trouverez ci-dessous les principales caractéristiques du produit ainsi que ses compatibilités sur votre ordinateur. Il reste tout de même très important de noter que le logiciel de configuration n’est PAS COMPATIBLE avec les Mac.

Caractéristiques:

  •  Compatible avec Windows 98, ME, 2000, XP, XP 64bit, Vista
  • Mac OSX (Le logiciel CH Manager n’est pas compatible avec les interfaces Mac)
  • 5 Axes et 20 boutons
  • Un total de 144 fonctions programmables avec le logiciel CH Manager (inclus)
  • Installation directe via les ports USB
  • Garantie 2 ans


Voici donc les principales caractéristiques du Yoke, je ne suis pas entré dans les détails dans le but de vous expliquer ce que c’est que bouton « Chapeau Chinois » sur 8 axes pour changer de vue, tout le monde connait ça.

Réception du colis et mise en place du matériel

Aerosoft a eu l’aimable gentillesse de nous faire part de ce CH Flightsim Yoke. Donc en toute logique, vous devriez recevoir exactement le même colis que moi, c’est à dire un grand carton large, et à l’intérieur de celui-ci une autre boîte cette fois contenant votre Yoke. Le produit est parfaitement bien emballé et est fixé dans sa boîte par des cales en cartons pliables afin de pouvoir les réutiliser et de ranger une nouvelle fois le Yoke après son utilisation (si vous manquez de place sur votre bureau comme le mien). Il fait son poids le Yoke, je m’attendais à ce que ce soit un peu plus léger que ça, il n’est pas non plus super lourd mais tout de même. Les deux poignées du Yoke ont une surface agrippante et des boutons idéalement placés pour une excellente prise en main, même si vous avez des petites mains ou de grandes paluches !

Au niveau esthétique, rien de vraiment attirant, c’est un gros Yoke noir avec le gros logo de CH Product sur le milieu du produit. Il est robuste et résistant et se connecte très facilement à votre PC directement via ses ports USB. Si vous le souhaitez, vous pourrez personnaliser votre Yoke vu qu’il est lisse et libre de tout logo en y ajoutant vos propres créations si le coeur vous en dit, comme des étiquettes ou alors des autocollants.

Contenu de la boîte

  • La facture (c’est moins drôle ça)
  • Un CD d’installation du logiciel CH Manager
  • Deux fiches techniques de tous les produits CH Products
  • Deux mâchoires
  • Deux vis de serrage

Je m’attendais à trouver un manuel d’utilisation dans la boîte et quelle fut ma surprise quand j’ai réalisé qu’il n’y avait absolument rien. Même le site Internet de CH Products ne proposait rien du tout. Pas vraiment cool, surtout quand on pense que l’on a un logiciel de configuration à régler derrière.

Pour la pose du Yoke, un premier problème survient, en effet, si votre bureau n’est pas épais vous ne pourrez pas fixer le Yoke à celui-ci. Donc je vous suggère de trouver deux petites cales pour maintenir les mâchoires à votre bureau. Pour ma part, j’utilise deux petites pièces de bois rectangulaires maintenant fermement le Yoke. Si vous n’avez pas de quoi caler votre Yoke si votre bureau est trop fin, n’essayez pas d’utiliser votre Yoke, car il partirait et resterait dans vos mains. Donc chose on ne peut plus simple, posez votre Yoke sur le bureau et commencez à poser les mâchoires, ensuite posez vos cales et remontez complètement les mâchoires et serrez avec vos vis.

Une fois le tout correctement placé, branchez la prise USB à votre PC et Windows devrait chercher les drivers et indiquer que le Yoke est prêt à être utilisé. Si vous avez d’autres matériels, comme un Saitek X52, branchez les avant d’insérer le CD d’installation du CH Flightsim Yoke.

 

Installation du logiciel et paramétrage

Le logiciel est surtout axé sur la configuration de votre matériel de vol pour Flight Simulator. En outre, le plus souvent que vous vous en servirez sera pour une calibration optimale des commandes de vol. Mais en tout premier lieu, vous devrez définir les commandes et les axes du Yoke, mais aussi des joysticks externes si vous en utilisez tout comme moi, mais ce n’est pas une étape nécessaire si vous ne tenez qu’à utiliser le Yoke, sans joystick.

Vous avez la possibilité de sauvegarder et charger votre profil à chaque fois que vous lancerez le logiciel, très utile pour gagner du temps. Etant donné que le matériel est entièrement dépourvu de manuel d’utilisation et de configuration, le logiciel a une interface simple d’aide intégrée, pour les français ne maîtrisant pas du tout la langue de Shakespeare, ce n’est pas forcément évident de s’y coller. Malgré tout, l’accès au système de calibration du Yoke est simple et pas du tout compliqué. Pour les tout petits détails du logiciel, c’est autre chose, voilà pourquoi il vaut mieux faire simple.

En cliquant sur l’onglet « Test Calibrate », vous pourrez voir vos assignations de touches et tester chacune de celles-ci pour vérifier leurs fonctionnalités et intégration avec le logiciel. Une fois cette opération terminée, calibrez définitivement votre Yoke pour votre prochain vol. Le logiciel CH Control Center est équipé d’une fenêtre efficace pour calibrer votre matériel, avec un choix de position du Yoke extrêmement précise. Le Yoke possède une molette en plastique sur le côté gauche, qui vous permet d’ajuster le point neutre et central du Yoke. La molette est assez dure à manier et pas forcément facile à faire tourner. Mis à part ce défaut mineur, le contrôle du yoke est unique et très précis dans les moindres mouvements que le pilote effectue.

Il est malgré tout très important de noter qu’une fois que vous aurez trouvé les réglages à votre goût, vous pourrez ainsi les sauvegarder et les charger pour une utilisation de ces données par la suite, ce qui vous évitera à chaque fois de refaire un calibrage de vos joysticks et du yoke. Le menu de calibration reconnaît également les autres périphériques de contrôle de vol (Saitek X52) et prend également en charge sa calibration.

 

Conclusion:

Pour le prix de vente proposé par Aerosoft et CH Product, c’est une excellente affaire à ne pas louper. Comptez un peu plus de €120 pour le yoke et si vous avez déjà d’autres périphériques, vous pourrez ainsi les utiliser en même temps que le yoke. La facilité d’installation du matériel est un bon point et le logiciel de paramétrage est clair avec une interface lisible.

Hormis quelquefois où l’on entend le ressort du manche couiner lors de certaines manoeuvres ou virages serrés en vol, c’est un produit robuste d’excellente qualité qui vous attend. Si vous êtes donc toujours à la recherche de matériel pour débuter un home cockpit ou juste pour le plaisir de voler, celui-là est fait pour vous. Certes, il reste modeste et simple dans son design par rapport à ce que nous avons aujourd’hui, mais son rapport qualité/prix fait la différence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire !
Entrez votre nom