Test du F-16C “Viper” de Eagle Dynamics

0
546
Test du F-16C Viper de Eagle Dynamics

Présentation

Le F-16C est un avion de chasse monomoteur américain multi-rôles construit par l’actuel Lockeed Martin. Développé dans les années 70, durant la même période que le F/A-18, il est aujourd’hui l’avion le plus utilisé dans le monde (3200 exemplaires en service). Il est présent dans de nombreuses forces armées tels que les Pays-Bas, la Turquie, Israël, la Croatie, la Corée du Sud ou encore la Belgique.

Test du F-16C Viper de Eagle Dynamics Cockpit

Disponible depuis début octobre, le F-16C est actuellement disponible en accès anticipé (early access). Cela signifie que le module ne sera pas complet à la base

Aspect général

Dès les premières minutes dans le cockpit, on s’aperçoit d’une très grande qualité visuelle. Le cockpit est fidèlement reproduit avec des polygones de très bonne qualité, contrairement au nouveau cockpit de l’A10C, le F-16C possède des traces de saleté dans son cockpit ce qui constitue un plus en terme de réalisme.

Extérieurement on se retrouve légèrement déçu, sous certains angles, la carlingue de l’avion parait trop lisse et cela donne le ressenti de textures non finalisées. Ce qui est totalement l’inverse pour le cockpit où nous avons des textures de très bonne qualité.

Prise en main

DCS World F-16CM blk50
F-16CM Fighting Falcon Block 50

Comme pour le F/A-18C, une playlist de tutoriels faits par Matt Wagner sont disponibles via sa chaîne YouTube. A chaque nouvelle fonction implémentée au fur et à mesure des mises à jour, une nouvelle vidéo explicative sort.

Côté simulateur, c’est une grande déception, pas de missions tuto disponibles comme les autres modules. Il n’y a pas non-plus de vraies missions immédiates disponibles contrairement au F/A-18C à sa sortie où des missions de dogfight ou bombardement étaient disponibles.

Les premières impressions dans le cockpit, on sent qu’Eagle Dynamics a vraiment beaucoup travaillé sur le rendu visuel du cockpit. Le cockpit reproduit fidèlement celui d’un F-16C Block 50 (2007).

Le démarrage est rapide, si vous avez déjà pratiqué Falcon BMS, vous serez comme chez vous pour la startup. Néanmoins, quand il faut passer aux systèmes, beaucoup des joueurs de BMS vont se retrouver déroutés.

En effet, impossible de circuler librement dans le système sans tomber sur un placeholder, vous n’aurez au final que quelques pages disponibles pour effectuer vos interactions. A noter qu’à l’heure actuelle, cela reste une version en accès anticipé, mais on ne peut s’empêcher malgré tout de se retrouver déçu face à un tel manque de fonctionnalités basiques.

Fonctionnalités

Étant un module venant de sortir en Accès anticipé, le Viper recevra au fur et à mesure des updates pour recevoir toutes ses fonctionnalités. A l’heure actuelle, voici la liste des équipements proposés pour le F-16C Viper par Eagle Dynamics.

Fonctionnalités de base:

  • F-110-GE-129 réacteur turbofan
  • AN/APG-68(V)5 multi-mode radar
  • AN/ALR-56M Radar Warning Receiver (RWR)
  • AN/ALQ-131/184 ECM pods (contremesures électroniques)
  • CCIP (Common Configuration Implementation Program) update
  • ALE-47 système de contremesures

Fonctionnalités disponibles à la phase 1 de l’accès anticipé:

  • Color Multifunction Display (CMFD) symbology, Horizontal Situation Display (HSD) format, and Head-up Display (HUD) symbology
  • Tacan Digital et Electronic Horizontal Situation Indicator (EHSI)
  • RWS, SAM, and ACM A/A radar modes
  • BDU-33, BDU-50LD/HD, Mk-82LDGP, Mk-82AIR, Mk-84LDGP, CBU-87 CEM, and CBU-97 SFW bombes non-guidées
  • 2.75” rockets LAU-68 and LAU-131
  • Joint Helmet Mounted Cueing System (JHMCS) (viseur de casque)
  • AIM-9L/M/P/X Sidewinder
  • AIM-120B/C AMRAAM
  • M61A1 20mm cannon

Fonctionnalités prévues pour la phase 2 de l’accès anticipé:

  • TWS A/A radar mode
  • Multifunctional Information Distribution System (MIDS)
  • Link 16 Data Link
  • A/G radar modes
  • AGM-65D/G/H/K Maverick
  • AGM-88C HARM
  • AN/ASQ-213 HARM Targeting System (HTS)
  • AN/AAQ-28(V) LITENING targeting pod
  • GBU-10, GBU-12, GBU-24A/B bombes guidées laser
  • BRU-57/A Smart Rack
  • CBU-103 CEM and CBU-105 SFW Inertially Aided Munitions (IAM)
  • GBU-31/A and GBU-38/B JDAM
  • AGM-154A and AGM-154B JSOW
  • Integration of the JHMCS with the HARM Targeting System (HTS), Link 16, and AIFF
  • Lunettes de vision nocturne (NVG)
  • ALE-50 towed decoy

Modèle de vol

Le F-16C est un avion très puissant, comparable au Mirage 2000, son moteur F-110-GE-129 offrant 131kN permet des évolutions en supersonique jusqu’à Mach 2. Ce moteur équipait également les versions B et D du Tomcat, ainsi que le F15K.

Les combats tournoyants se font sans trop de perte d’énergie. Des performances comparables au F/A-18C. Tout de même on ressent quelques blocages en terme d’angle d’attaque à vitesse moyenne ce qui le bloque pas mal pour certaines manœuvres. Le F-16C est un avion décélérant peu avec les aérofreins contrairement au M2000C, il faut donc bien juger son énergie lors des dogfights ou des vol en patrouille serrée.

Air – Sol

Le F-16C étant un avion multirôle, il dispose d’une grande panoplie d’armement et de systèmes pour les missions Air-Sol. Malheureusement durant la phase d’accès anticipé, les fonctionnalités les plus importantes comme le radar Air-Sol ou les JSOW ne sont pas encore disponibles.

Le F-16C possède un grand choix d’armement tel que de Mk-82 avec kit de guidage ou encore Mk-83. Le F-16C possède également un canon lui permettant également d’effectuer des frappes air-sol. L’avion saura

Eagle Dynamics nous permet dans cette version anticipée d’avoir accès au pod de désignation AN/AAQ-28(V) LITENING, permettant ainsi d’assurer le guidage laser de manière autonome et d’effectuer de la reconnaissance/ recherche de cible. Néanmoins plusieurs fonctionnalités du pod tel que le slew ne sont pas encore fonctionnelles.

S’ajoute à cette panoplie les rockets et dans un futur proche des missiles Air-Sol type AGM-65 (Maverick), AGM-88 (HARM) et AGM-154 (JSOW) ainsi que les classiques bombes JDAM.

Air – Air

Le F-16C dispose du même radar que le F/A-18C Hornet. Autre module disponible produit par Belsimtek. Il dispose comme son homologue de la navy des mêmes armements.

Le F-16C a la possibilité grâce à son armement et radar de faire de la supériorité aérienne, ses AIM-120C ayant une portée jusqu’à 57 Nm et ses AIM-9X d’une très bonne manœuvrabilité à courte distance permettent à l’avion de rivaliser contre la plupart des autres avions modernes sur DCS sans grande difficulté particulière.

La liaison 16 permet également d’avoir une vue tactique du théâtre d’opération ce qui est un vrai plus pour le combat en BVR (Beyond Visual Range) et autres types de missions.

En BFM (Basic Flight Manoeuver) ou Dogfight, l’avion s’en tire avec une bonne performance, si on devait comparer le F-16C de DCS à celui de BMS, on notera toutefois que le premier manque de puissance et de vivacité dans les commandes particulièrement dans la tranche des 250 à 300 nœuds. Néanmoins il constitue une bonne plateforme pour l’initiation au BFM et un pilote ayant de l’expérience sur l’avion saura le tirer à son plein potentiel.

L’ajout récent seulement du réticule de visée rend le tir beaucoup plus facile. le système HMS (Head Mounted Display) ou viseur de casque est un vrai plus pour ces combats qui donne un avantage considérable face à un Tomcat ou Mirage n’en n’ayant pas.

Documentation

Le manuel de l’avion fait par ED, n’est certes pas bien épais dû à l’incomplétude de l’avion mais a le mérite de plutôt bien décrire la plupart des opérations et procédures basiques. Malheureusement à l’heure actuelle à cause des constants changements et le manque de profondeur dans les systèmes de l’avion il n’existe pas encore de Chuck’s guide pour le F-16C. Ces derniers sont connus pour être des manuels d’apprentissage très utiles car complets et concis qui sont vivement recommandés aux débutants.

Conclusion

Le F-16C Viper de Eagle Dynamics est, il faut le rappeler, toujours en Early Access. Néanmoins on ne peut cacher sa frustration devant le nombre de placeholders dans les systèmes qui font que ce module n’est pas conseillé aux “anciens” de Falcon BMS car son manque de développement peut être très déroutant pour ceux étant très familiers avec l’appareil.

Il constitue toutefois un bon module pour ceux souhaitant avoir un avion multirôle moderne qui ne sont pas pressés d’avoir toutes les fonctionnalités de l’avion et souhaitent apprendre au fur et à mesure des mises à jour l’avion.

Côté graphique le module est très réussi, le cockpit montre des textures de très bonne qualité et réalistes. Côté système le module a pour l’heure actuelle bien besoin de ses futures mises à jour et nous attendons impatiemment de les voir arriver au cours de prochaines années. Il n’y a nul doute qu’une fois complet, ce module devrait combler tous les pilotes souhaitant d’un avion aussi moderne et multi tâches.

Le F-16C est un module développé par Eagle Dynamics en accès anticipé, disponible sur le site de DCS World au prix de 79,99$ (74€).

Test du F-16C Viper de Eagle Dynamics Flight

NOS NOTES ...
DCS: F-16C Viper
Article précédentFlight Simulator 2020: le point du 9 avril
Article suivantQuels utilitaires pour le parfait pilote de ligne virtuel sous Prepar3D ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire !
Entrez votre nom