Test du HeatBlur Grumman F-14B Tomcat pour DCS World

0
763
Test du HeatBlur Grumman F-14B Tomcat pour DCS World

Présentation

Le Grumman F-14 Tomcat est un avion de chasse embarqué, dont la particularité était de posséder des ailes à géométrie variable. Destiné à protéger la flotte d’attaques aériennes, il fut le premier chasseur conçu aux États-Unis à intégrer les leçons de la guerre du Viêt Nam. Il est devenu mondialement célèbre en 1986, grâce au film Top Gun, avec Tom Cruise. Entré en service en 1974, il a été retiré du service de l’US Navy en 2006.

Le F-14 fut conçu pour remplacer la version navale du F-111, le F-111B. Le développement du F-111B fut prématurément abandonné, début 1968, dès qu’il apparut que l’appareil, trop gros et trop lourd, serait inapte aux opérations à partir d’un porte-avions. La mission du F-14 était de protéger les porte-avions des attaques de bombardiers, et l’avion était donc surtout équipé de missiles air-air à longue portée et d’un puissant radar d’interception.

Voici un aperçu des principales caractéristiques et performances du F-14 Tomcat.

  F-14B
Constructeur Grumman
Equipage 2
Mise en service 1974
Longueur 19.10 m
Envergure 19.50 m
Hauteur 4.88 m
Surface alaire 52.49 m2
MTOW 33.730 t
Motorisation 2 x General Electric F110-GE-400
Vitesse max 2 485 km/h (Mach 2,34)
Autonomie max 927 Km
Plafond 15700 m

Sorti le 13 mars 2019 le très attendu F-14B Tomcat réalisé par HeatBlur à qui on doit le déjà excellent AJS-37 Viggen, est la très belle surprise de cette première moitié d’année 2019 sur DCS.

HearBlur nous donne accès ici à la simulation la plus poussée que l’on puisse trouver du F-14 dans le monde virtuel, le tout sur la plate-forme DCS World.
Achat et installation

L’achat du module se fait soit depuis la page produit du site officiel de DCS ou depuis le site officiel de Heatblur au prix de 75 euros.
L’installation quant à elle se fait automatiquement depuis le gestionnaire de module de DCS, le téléchargement du module fait 2 Go. (C’est pas un petit module.)

Extérieur

Sur ce point HeatBlur nous offre là le plus beau module qui soit pour DCS, le rendu du modèle 3D et des textures est tout simplement incroyable de réalisme avec une usure des textures parfaites qui nous amène sur un avion qui a du vécu. Le modèle externe nous offre aussi de jolis spectacles visuels lors des manœuvres à facteur de charge élevée, on peut apercevoir les ailes se déformer (attention ça peut casser si on y va trop fort ) et également de la condensation se former.

Pour une simulation plus précise, Heatblur a utilisé tous les documents disponibles, allant des données de soufflerie de la NASA aux témoignages de pilotes et mécaniciens du vrai F-14 Tomcat.

Test du HeatBlur Grumman F-14B Tomcat pour DCS World

 

L’équipe introduit une nouvelle méthodologie de travail appelée Heatblur Forge. Un scanner 3D est désormais utilisé pour modéliser de manière fidèle tous les coins et recoins de l’avion. Le produit proposera un système de cockpit dynamique qui permet notamment de faire en sorte que chaque avion sera unique. Les salissures et autres usures dans le poste de pilotage seront variables en fonction de son utilisation.

Cet addon représente d’une certaine manière la nouvelle génération d’addons qu’il faut s’attendre à voir sur DCS World.

Test du HeatBlur Grumman F-14B Tomcat pour DCS World

Pour résumer, Heatblur nous offre un véritable chef d’œuvre graphique pourvu de détails inattendus. Tout est beau, tout est détaillé avec soin, jusqu’aux emports. Tous les orifices, les antennes, les grilles, les écopes, en passant par les pilotes et les “static discharger” sont modélisés de manière très détaillée. Très grosse surprise en sortant les trains d’atterrissage. En effet, chaque vérin des trains et des trappes, les feux de navigation, les durites, les contre-fiches de verrouillage, les logements des trains sont modélisés avec une grande fidélité et une finesse difficilement égalable. On peut d’ailleurs y apercevoir un réservoir hydraulique, et y lire les précautions à prendre pour déposer l’enregistreur de vol. Les écritures sur tout le long du fuselage sont lisibles, même si certaines sont un peu trop floues. Mon coup de cœur se situe au niveau du cockpit où on y retrouve le pilote détaillé entièrement en 3D, jusqu’aux harnais de sécurité.

Les deux pilotes sont entièrement animés offrant un spectacle à couper le souffle.

Les ailes à géométrie variable sont bien évidemment modélisées et respectent bien les ouvertures, les angles ainsi que les réductions de diamètre en fonction du régime moteur.

Pas moins de 23 livrées réelles du Tomcat sont disponibles. Une panoplie de 64 types de configuration déjà pré-enregistrés avec l’avantage de modifier la configuration d’armement de DCS World.

Intérieur 3D

Tout comme l’extérieur, le cockpit est parfaitement réalisé, un travail parfait autant sur la 3D que sur les textures l’immersion est au rendez-vous. Sur cet avion on a deux cockpits en fait, le premier celui du pilote avec les différentes commandes de démarrage de gestion de l’hydraulique de réglage du viseur tête haute très sommaire dans les indications qu’il donne de réglage de la radio et bien sûr de tous les instruments de vol habituels, dont deux écrans d’affichage.

Test du HeatBlur Grumman F-14B Tomcat pour DCS World Test du HeatBlur Grumman F-14B Tomcat pour DCS World

Le second cockpit celui du RIO (Radar Intercept Officer) ou Jester pour les intimes est situé à l’arrière. Ce dernier est tout aussi complet, on y trouve les très nombreuses commandes de réglage du radar, de gestion de données entre le porte avion ou le Hawkeye qui permet de voir l’ennemi et sans approcher sans utiliser son radar donc en toute discrétion. On a également toutes les commandes d’armement pour les missiles Air/Air ou l’armement Air/Sol ainsi que de tir, il y a aussi le tableau de commande pour les leurres le réglage IFF et radio.

Test du HeatBlur Grumman F-14B Tomcat pour DCS World - RIO 1Les deux cockpits sont tellement complets qu’il y a pour chaque cockpit une page de paramétrage des touches dans les options de DCS, une page F-14 Pilote et une page F-14 Rio de quoi bien s’occuper.

Modèle de vol / Performances

L’une des parties les plus intéressantes le modèle de vol, est là aussi d’une grande qualité. On retrouve très bien le fait que le F-14 est un très gros avion, très performant à vide ou à faible charge mais dont un très gros chargement comme l’emport de 6 missiles Phoenix, ou d’une charge de bombe conséquente a un très gros impact sur les performances de l’avion. Il ne faut pas oublier aussi que c’est un appareil conçu il y a 50 ans maintenant donc sans commande de vol électrique et toutes les aides que cela apporte en termes de pilotage sur les avions modernes. Il faudra faire attention de ne pas sortir du domaine de vol avec le F-14 particulièrement en Dogfight. C’est un appareil qui demande de la pratique et de l’entraînement pour être bien maitrisé mais c’est gratifiant particulièrement à l’appontage.

Systèmes

Le F-14 n’est pas qu’un simple avion de chasse mais bien plus, c’est aussi un système d’arme ultra moderne pour l’époque où l’avion a été mis en service. La complexité du système d’arme du F-14 a obligé à créer un appareil biplace avec un pilote à l’avant et un officier système d’arme et radar à l’arrière. HeatBlur a très bien fait les choses, l’avion est utilisable à deux en multi-joueurs, un premier joueur à l’avant et le second à l’arrière, mais tout aussi utilisable en solo à l’aide d’une IA nommer Jester, ( référence au célèbre film de 1986) il vous faudra un peu de pratique pour vous habituer à son utilisation, mais il sera ensuite redoutable.

Air / Air

Conçu avant tout comme intercepteur pour défendre les porte-avions de l’US Navy contre les bombardiers soviétiques le combat aérien en BVR est son domaine de prédilection pour cela on dispose d’une panoplie de missiles complète.

AIM-9 Sidewinder
Missiles air-air courte-portée guidés par infrarouge de type tire et oublie (fire and forget), conçus et fabriqués aux États-Unis. Particulièrement efficace en combat air-air rapproché, il est emporté par de nombreux appareils, incluant des hélicoptères.

AIM-7 Sparrow
Missile des années 50 air-air à moyenne portée à guidage radar semi-actif. Il est actuellement peu à peu remplacé par le plus performant AIM-120 AMRAAM, après avoir été fabriqué à plus de 60 000 exemplaires.

AIM-54 Phoenix
Missile à longue portée, c’est pour transporter ce missile que le F-14 a été construit. Avec une portée de 184 Km c’est un missile très intéressant à utiliser, après le tir sans verrouillage radar de la cible donc en toute discrétion le missile monte à très haute altitude en s’aidant des échos radar du F-14 pour se diriger en direction de sa cible, une fois arrivé à portée de son propre radar le missile pique à très grande vitesse sur sa cible qui a très peu de temps pour agir. Autre fait intéressant avec ce missile, le F-14 peut embarquer jusqu’à 6 Phoenix qui peuvent être tirés simultanément sur 6 cibles, très efficace contre les groupes de bombardiers.

Air / Sol

Dans les années 90 suite à la chute du block soviétique et les coupes budgétaires qui s’en suivent, l’US Navy veut garder son F-14 en service.L’époque est aux avions multirôles comme le F-18 qui occupe le pont d’envol des porte-avions US au côté du F-14, le Tomcat doit donc évoluer et la Navy lui ajoute des capacités air sol. Dans un premier temps il est équipé de bombes lisses puis ensuite de bombes guidées par laser. Une fois de plus IA Jester est très utile en solo pour préparer l’armement avant un bombardement. Malgré tout pour l’utilisation des bombes guidées par laser il faudra passer en siège arrière et faire la connaissance d’une autre IA Iceman, ( Le film de 1986 bien sûr. ) il ne fera pas grand-chose à part maintenir votre avion ce qui vous permettra de vous occuper de votre nacelle de désignation laser tranquillement.

IA

C’est la grande nouveauté dans DCS la présence d’une IA pour nous accompagner dans notre appareil. Le F-14 étant à la base étudié pour être utilisé par un équipage de deux personnes comment faire quand on ne vole pas en réseau avec le F-14 pour l’utiliser à 100% ? HeatBlur a trouvé la solution avec le développement de l’IA Jester pour la partie Rio et Iceman pour la partie Pilote.

L’IA se contrôle via une interface circulaire que l’on fait par une commande à  régler dans les paramètres et apparait alors devant nous un cercle avec les différentes options d’ordre que l’on peut demander à son IA, un peu  déroutant au début cela devient vite simple il suffit simplement de déplacer sa tête en direction de l’option qui nous intéresse sur l’interface quand on utilise un TrackIr pour la sélectionner.

Test du HeatBlur Grumman F-14B Tomcat pour DCS World - Jester IA

L’IA Jester s’occupe du Radar et de la sélection des cibles, il est très pratique en Dogfight car il gère automatiquement les leurres mais en cas de tir de missile dans notre direction nous prévient et nous donne la manœuvre à effectuer pour éviter le missile puis nous donne verbalement la position de l’ennemi pendant le combat un allié de choix. Quant à Iceman ses possibilité sont plus limitées au maintien de l’avion en vol si on veut s’amuser en place arrière.

Documentation

Pour ce qui est de la documentation elle est très bien fournie, au vu de la complexité de la machine on est sur un addon hardcore. Seul petit bémol, elle est très bien sur l’utilisation en Air/Air mais je trouve que la partie en Air/sol aurait pu être plus approfondie et mise en avant.

DCS F-14 Documentation

Conclusion

Une fois de plus après le Viggen, Heatblur nous donne un  addon hardcore qui va faire date dans le monde de la simulation. Il apporte de nombreuses nouveautés comme c’est IA Jester et Iceman qui sont d’une grande aide quand on vole en solo. La complexité des systèmes et le réalisme poussé de l’avion font que cet addon est plutôt conseillé aux personnes qui ont déjà l’habitude d’extension complexe car le Tomcat leur en apprendra encore beaucoup. Je ne peux que le conseiller au simmeur hardcore et fan d’aéronavale ( Et zut  je l’ai  dit ! ) qui cherche un nouveau défi.

Ou l’acheter ?

Tout simplement sur le site officiel de DCS ou sur celui de HeatBlur, au prix de 75 euros cela peut sembler cher et pourtant au vu de ce que ce F-14 nous apporte c’est un prix plus que justifié.

Machine de test

  • OS. Windows 10 Home
  • CPU. Intel Core i5-7400,3.0Ghz
  • HDD . 1TB
  • RAM. DDR4 8GB
  • GPU. GTX 1050 Ti 4GT OCV1,DDR5 4GB
NOS NOTES ...
HeatBlur Grumman F-14B Tomcat
Article précédentNavigraph cycle 1907 disponible
Article suivantOrbx TrueEarth US Washington disponible

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire !
Entrez votre nom