KSFO X

Flightbeam Studios

0
22

Introduction

Flightbeam Studios, c’est une toute nouvelle pointure dans la cour des grands et qui va venir jouer avec les maîtres en la matière, c’est à dire des concurrents comme FSDT ou Fly Tampa. Ils sont tout nouveau sur le marché de Flight Simulator et proposent pour débuter leur carrière, qui espérons sera bien longue, la scène de l’aéroport de San Francisco sous le nom de KSFO X. Mais je ne me pose pas trop de questions quand on voit déjà la bombe que Flightbeam Studios vient de lancer sur le très convoité marché de notre simulateur favori ! Alors on pourrait se dire « encore une scène à San Francisco ? » oui mais à l’époque uniquement pour FS9, celle créée par Fly Tampa, aujourd’hui c’est une refonte totalement nouvelle pour un aéroport international dans FSX avec toutes les technologies que ce simulateur propose pour les développeur.

Pour vous, Avionic Online a eu l’occasion de voler plusieurs heures sur cette scène afin de vous faire découvrir tout le potentiel de cette nouvelle équipe de développement. C’est en Californie du Nord, à côté du Golden Gate que nous nous sommes rendus grâce à Flight Simulator X afin de vous montrer l’aéroport de San Francisco qui pour la première fois dans FSX, est modélisé, et pas qu’un peu. Alors asseyez-vous confortablement dans votre fauteuil, il est temps de décoller et d’aller voir de plus près ce que cette scène nous réserve dès à présent !

Achat et installation de la scène

La scène est proposée aux utilisateurs pour la somme de €25.17 directement depuis le site de Flightbeam Studios et utilise exactement le même système de paiement que chez FSDT (Virtuali) ainsi qu’exactement le même système de protection. Vous pouvez acheter la scène via le site Internet ou par l’interface du module « Addon Manager » dans la barre des tâches de Flight Simulator X. Exactement comme les produits FSDT, vous remplissez le formulaire de paiement avec votre nom, adresse et carte de crédit afin de débloquer la scène et enregistrer automatiquement votre numéro de série. Une fois que le paiement est terminé, vous recevez un e-mail de confirmation comme celui-ci pour les réactivations ultérieures de la scène.

Bien entendu, votre courrier de confirmation sera légèrement différent de celui que j’ai reçu, mais vous l’aurez compris, conservez ce courrier pour vos futures références ou si besoin est, de support technique. Avant de vous lancer à l’achat de ce produit, comme tous bons développeurs qui se respectent, la scène est téléchargeable gratuitement en démo sur le site Internet de Flightbeam Studios et donc la limite d’utilisation est d’un dizaine de minutes environ. Après cette période, les bâtiments de la scène disparaissent laissant place à de belles passerelles d’embarquement qui tiennent dans le vide. Si vous souhaitez essayer la démo, alors vous pourrez ensuite débloquer la scène via l’interface « Addon Manager » de la barre des tâches de FSX.

Un coup d’œil sur la documentation

Flightbeam, pour sa première scène n’a pas fourni une grosse documentation pour KSFO X. En même temps ce n’est pas non plus un avion mais un élément du décor que l’on installe. Malgré tout, ce manuel de 12 pages ne présente aucune carte détaillée de l’aéroport hormis un diagramme de l’aéroport et ses taxiways ainsi qu’une vue aérienne des terminaux et les numéros des portes d’embarquement et une fiche détaillant toutes les compagnies aériennes qui viennent à San Francisco et leur terminal assigné pour les départs et arrivées.

Le manuel souligne aussi toute l’étape d’installation de la scène ainsi que comment procéder à l’achat de celle ci si vous avez débuté avec l’installation de la version publique de démonstration en passant par l’achat via le module « Addon Manager ». Flightbeam propose aussi un guide de paramétrage des décors afin que les utilisateurs puissent profiter de la scène avec les meilleures performances possibles sur leurs propres machines. Sinon quant à lui, le manuel reste vraiment très léger, des cartes (SID/STAR) imprimables auraient été grandement appréciées !

Un billet d’avion pour San Francisco

L’aéroport international de San Francisco est situé à environ 21 kilomètres au Sud du centre ville de San Francisco, en Californie du Nord, Etats-Unis. Il se trouve également proche des villes de Millbrae et de San Bruno dans le comté de San Mateo. Son code IATA est SFO et reste le plus souvent utilisé lors de l’appellation de l’aéroport par les touristes ou par la FAA (Federal Aviation Administration). Les destinations sont variées au départ de SFO, les compagnies aériennes desservent toute l’Amérique du Nord et restent également une passerelle vers le Vieux continent, l’Asie et l’Australie.

C’est le plus grand aéroport de la baie de San Francisco et le deuxième aéroport le plus fréquenté de l’état de Californie après l’aéroport International de Los Angeles. Comme en 2009, l’aéroport de San Francisco est le 10ème aéroport le plus fréquenté des Etats-Unis et le 20ème plus gros aéroport mondial en terme de trafic de passagers. C’est le hub principal de la compagnie américaine United Airlines. Suite à la fusion entre United et Continental Airlines, l’aéroport va devenir l’un de six plus importants hubs de United Airlines.

Mais SFO c’est aussi une des bases d’opérations principales de la compagnie aérienne Virgin America.
C’est aussi le hub réservé à la maintenance des appareils de United. L’aéroport de SFO a de nombreuses commodités pour les passagers incluant une large gamme de restaurants et bars, de boutiques, consignes à bagage, des douches publiques, une clinique, et accueil pour les passagers perdus ou de passage ainsi qu’un personnel militaire.

Alors que Paris possède le musée de l’Air et de l’Espace au Bourget, l’aéroport de SFO possède le A. Turpen Aviation Museum, la librairie San Francisco Airport Commission Aviation mais aussi des expositions temporaires et permanentes d’arts dans plusieurs terminaux de l’aéroport.

La découverte de la scène sous tous les angles

La lumière brille au dessus de San Francisco, il est donc de bonne augure d’aller faire un vol dans le coin. La conception de la scène a entièrement été modélisée avec le logiciel 3DS Max et ça se voit ! Flightbeam a aussi utilisé les bons éléments afin de rendre la scène aussi fluide que possible et préserver un taux d’image par seconde exceptionnel sans aucun lag à la clé ! C’est toute l’expérience d’une équipe qui a mis ses services à contribution pour les utilisateurs de scènes de qualité.

L’aéroport en entier est couvert d’images photos réelles avec des taxiways en haute résolution, présentant quelques traces d’usures ainsi que toute la signalisation et marquage au sol. A noter aussi la présence au sol des points de mise en route des moteurs, c’est à dire proche du taxiway principal en sortie des terminaux. Chaque taxiway est longé par des loupiotes dont la lumière est projetée au sol la nuit et fournit un effet de « bloom » lors des phases de roulage, et encore plus impressionnante lors des décollages avec la prise de vitesse, ou alors lors des atterrissages. On note aussi la présence des lumières animées indiquant les points d’arrêts des pistes, les lumières clignotent et projettent aussi la lumières au sol, et restent aussi visible de jour.

Toutes les infrastructures de l’aéroport ont aussi un habillage en haute résolution et quelque chose de bien particulier, les vitres et autres surfaces brillantes réfléchissent la lumière du jour ! Tout dépend où se trouve le soleil au dessus de l’aéroport, le rendu est très réaliste. Les bâtiments projettent aussi une ombre d’eux même sur le sol, et toujours sans manger le moindre FPS. Du trafic AI statique est aussi placé sur l’aéroport, comme dans les zones cargo ou alors à la maintenance chez United Airlines, le tout optimisé pour faire tourner la scène à plein régime.

Flightbeam a aussi inclu dans la scène des animations à son produit comme les lumières, mais aussi des dizaines de véhicules qui parcourent les taxiways et qui marqueront l’arrêt quand on avion se présentera devant lui, ou alors pour traverser une piste. Ils sont tous accompagnés d’un son lorsqu’ils roulent, ce qui donne beaucoup de vie à la scène. Pour le moment, la scène n’est pas compatible avec AES d’Aerosoft, mais la prochaine mise à jour du logiciel de la société Allemande devrait inclure KSFO X.

Il y a aussi tout un tracé de tram aérien autour de l’aéroport avec bien entendu, le dit tram qui circule et marque les arrêts en stations, de chaque terminal. Les stations sont modélisées et en 3D, si vous regardez bien, vous verrez le tram en gare. Flightbeam a aussi modélisé les périphériques ainsi que les routes menant devant les entrées des terminaux, des voitures viennent et repartent sans cesse, un boulot d’orfèvre ! Les routes ont aussi une signalisation indiquant les directions à suivre, et sont lisibles, ce n’est pas juste une texture. Il y a aussi toute une végétation en 3D le long des routes et à l’extérieur des terminaux et des parkings qui abritent plusieurs véhicules et sur plusieurs étages.

Quand vient la nuit

L’autre face cachée de l’aéroport de San Francisco. C’est un autre monde, de voir toutes ces lumières qui brillent et qui projettent toutes ces lueurs est une chose à voir. Rarement vu dans FSX mis à part par les gros groupes de développement comme Fly Tampa ou FSDT. Les terminaux changent aussi de couleurs laissant place à un bleu sombre accompagné d’ombre et de lueur sur toutes les vitres, là où la lumière interne des terminaux est projetée. Cette lumière est aussi visible sur le sol près des lampadaires ou sur les parkings et les routes.

Lorsqu’on s’approche des avions statiques sur les plusieurs endroits de la zone aéroportuaire, on peut également voir que les avions reçoivent la lumière de l’éclairage proche de leurs positions. Flightbeam a réussi un travail remarquable sur les effets visuels durant la nuit (et même le jour!) afin de fournir aux utilisateurs le meilleur rendu possible avec ce que Flight Simulator X a à offrir ! Le jeu d’ombre est parfaitement réalisé, rien n’est laissé au hasard, même le plus petit panneau de signalisation sur un taxiway à sa propre ombre, et n’est pas juste un objet 3D planté dans le décor. C’est donc avec grand plaisir qu’on varie les départs et arrivées, de jour et de nuit.

La mise à jour de KSFO X

Déjà disponible pour corriger les petits bugs de jeunesse dont la scène pouvait souffrir, les textures au sol après l’atterrissage se mélangeaient et se superposaient avec le terrain par défaut de FSX laissant de grands vides de couleurs et retirant tous les marquages au sol ainsi que les voies de circulations. Ce problème survenait uniquement après les atterrissages, ce qui était gênant et pas très beau non plus. Voilà pourquoi après avoir acheté la scène, il vous faut tout de suite télécharger la mise à jour pour ne pas rencontrer ce petit souci. A noter aussi que certaines fois, durant les changements de vue par exemple, les infrastructures disparaissent pendant une petite seconde laissant uniquement les passerelles visibles, sans doute le temps de charger le décor.

Quand on parle de décor, il est aussi important de rappeler la fluidité exemplaire qu’offre KSFO X. Durant les phases d’approche, souvent les grosses scènes se chargent quand on est établi sur l’ILS par exemple, affichant des blocs noirs et dont la texture s’affiche par la suite. Ici ce n’est pas le cas, l’aéroport est déjà chargé bien avant que l’on soit en finale, ce sont donc des approches très fluides et ce avec n’importe quels avions lorsqu’on arrive à SFO, un pur plaisir !

Le Support Technique de Flightbeam Studios

Quand on achète un produit, on aime savoir que l’on a quelqu’un qui peut nous aider en cas de besoin. C’est le cas de Flightbeam qui a son propre forum de discussion et où les utilisateurs enregistrés et validés (par le numéro de série) peuvent s’entraider pour résoudre des éventuels problèmes techniques. Il est important de souligner la présence des développeurs sur leurs forums, ils sont mieux à même d’aider les personnes dans le besoin. Il est aussi possible d’envoyer un e-mail à la société pour exposer son problème, mais le mieux reste le forum. En général, la réponse parvient dans les 24H qui suit l’envoi du courrier.

Mais Flightbeam est aussi à l’écoute de ses clients, et ce sont eux aussi qui décideront des prochains produits de la gamme. Un sondage (désormais clos) fut ouvert après le lancement de KSFO X afin de demander aux clients d’exprimer leurs souhaits pour une prochaine scène. Le choix était entre l’aéroport de Denver, dans le Colorado et celui de Phoenix Sky Harbor dans l’Arizona. Le choix des votants a exprimé le désir d’avoir une scène pour l’aéroport de Phoenix. Nous savons donc quel sera le prochain produit de Flightbeam.

Conclusion

C’est un poids lourd qui rejoint la cour de jeu des grands, pour une première scène c’est une très bonne réussite en tous points, que ce soit sur les effets visuels ou sur les performances que ce produit offre. Malgré les touts petits soucis d’affichage, dont la mise à jour les corrige complètement, je ne peux que recommander à tous les fans des gros aéroports bien américains de se jeter dessus, il n’y a même pas de question à se poser. Pour seulement €25.17, c’est un investissement sans faille pour un aéroport qui accueille les avions de ligne les plus petits aux plus grands.

Il est sûr que la démarche peut être hésitante car le système d’installation est similaire aux scènes de FSDT, certains se reconnaîtront pour avoir des problèmes toujours non résolus d’affichage des bâtiments. N’oubliez pas comme mentionné plus haut, le support technique de Flightbeam Studios est impeccable et reste à l’écoute des ses clients, il ne faut donc pas hésiter à les contacter. Pour ceux qui recherchent une expérience nouvelle et un aéroport comme San Francisco où la vue en vol est splendide, je ne peux que vous conseiller de vous ruer dessus.

Intéressé ? L’achat de la scène, c’est par ici !

Si vous aussi vous avez envie de passer vos prochaines vacances virtuelles en Californie et que San Francisco hurle votre nom et vous invite à vous poser et décoller de ses pistes, voilà comment faire :

> Voir une présentation du produit
> Télécharger la démo
> Voir la vidéo de KSFO X
> Acheter tout de suite via esellerate

Si vous décidez d’acheter la scène directement par la boutique esellerate vous recevrez directement votre numéro de série par e-mail et vous devrez l’enregistrer via l’interface « Addon Manager » dans la barre des tâches de FSX, le manuel (téléchargeable sur le site de Flightbeam) indique la marche à suivre.

Ce qu’on aime Ce qu’on souhaiterait voir Machine Test
La qualité visuelle Des cartes imprimables dans le manuel
  • Intel Core I7 860 2.8Go
  • Carte Mère Asus P7P55D
  • Nvidia GeForce GTX 275
  • 8Go DDR3 Corsair
  • Windows 7 64 bits – SP1
  • FSX – SP2/Accélération
La résolution des textures
Les vols de nuit
Une optimisation parfaite
Un nouveau poids lourd !


La note de la rédaction

Prix : 5/5
Installation : 5/5
Documentation : 2/5
Texture photo : 5/5
Aéroports et détails 3D : 5/5
Support technique : 5/5
Fluidité : 5/5
Texture nuit : 5/5

Note globale : 19/20

Rédaction et mise en page : Ludovic Potier

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire !
Entrez votre nom