Scenery Box – First Class & France X – Business Class

Scenery Box version V2 de Décembre 2010- 12/05/2011

0
130

Présentation

Scenery Box est une jeune société basée dans la région toulousaine. Leur domaine de prédilection est la scène photo massive sur les départements Français. En utilisant des systèmes automatiques, SceneryBox est déjà en mesure de proposer la France entière en photo-réalisme de l’IGN. Actuellement, SceneryBox propose deux gammes afin de satisfaire toute la clientèle. La première gamme appelée First Class propose par département des scènes photos de 1.2 m/pixel de résolution sur l’ensemble du territoire et à 60 cm/pixel autour de toutes les zones aéroportuaires. Idéal pour les vol VFR à partir de 1500 pieds sol.

La seconde et la petite dernière s’intitule France X – Business Class. Ce produit propose toute la France métropolitaine à une résolution de 4.75 m/pixel sur l’ensemble du territoire. Idéal pour les vols IFR à partir de 5000 pieds sol. Par contre, le produit France X – Business Class n’est en fait qu’un seul et unique produit contrairement à la gamme First Classes qui représente tous les départements français comme produit unique, donc 95 produits !

 Nous allons voir dans ce test les avantages et les inconvénient des deux gammes.

Le concept

Ici on parle donc plus d’un concept que d’un produit seul. La prouesse n’est pas dans chaque département mais dans la possibilité d’avoir toute la France en 1.2 mètres par pixel. Si nous ne devions tester qu’un département la note finale pourrait varier. En effet, le travail fait au moment de la rédaction de ce test est relativement simpliste, et pour cause : pas de retouches colorimétriques, positionnement des aéroports pas toujours esthétique et aucun autogen et objet 3D.

Concernant l’autogen, Scenery Box à une politique « anti-autogen », pour eux, ça plombe la fluidité et les fausses maisons ne sont pas réalistes car n’utilise pas forcement la même colorimétrie de la scène en elle même. C’est pour cela que SceneryBox travaille sur une technologie alternative qui est plus satisfaisante visuellement (voir image ci-dessous).

Ses produits s’améliorent avec le temps et l’utilisateur peut bénéficier gratuitement des futures mises à jour

Scenerybox propose de suite la totalité du territoire français et propose aux simmers habitants une région peu répandue sur le monde de Flight Simulator X sa région en photo-réalisme. L’autre avantage est de ne pouvoir acheter que les départements que l’on souhaite. Si vous voulez faire un vol entre Sarlat et Agen, vous n’aurez que 2 départements à acheter. Un autre avantage et pas des moindre est le côté évolutif des produits. Ses produits s’améliorent avec le temps et l’utilisateur peut bénéficier gratuitement des futures mises à jour.

Exemple ci-dessus d’une future amélioration ! Tous les bâtiments en 3D basés sur la texture photo

SceneryBox travail d’arrache pieds pour améliorer le système automatique qui a rendu ce type de produit possible. Comme dit plus tôt, les problèmes actuels sont surtout un problème de retouches colorimétriques. En vol, le simmer verra des variations de couleurs pas toujours très agréables à regarder. Le détourage des lacs, mers et fleuves là aussi sont imparfaits, Idem pour les waterclass et l’autogen qui est pour le moment inexistant. Comme vous pouvez le constater sur l’image ci-dessus, les futures innovations ne manquent pas. L’auteur promet dans les mois à venir des changements spectaculaires !

« Plus qu’un addon, un concept ! « 

SceneryBox assure que prochainement ces problèmes disparaitront au fil des mises à jour. Et pour preuve, leur nouvelle gamme bénéficie déjà d’une importante amélioration sur la colorimétrie qui sera prochainement portée sur la gamme First Class.

La Business Class est le produit idéal pour tous les simmers fans d’IFR. Vous retrouverez toute la France en 4.75 mètre par pixel sans aucun problème frontière colorimétrique. On salue avec joie ce nouveau produit mais attention : Cette performance a un prix : pas loin de 100€ et pas loin de 10gigas de données à télécharger ! Accrochez vous !

Achat

La méthode d’achat est différente en fonction des deux gammes choisies. Si vous optez pour la gamme First Class, vous pourrez faire vos emplettes directement sur le site de SceneryBox (et prochainement sur SimMarket) et choisir vos départements. Des réductions importantes s’appliquent si vous prenez plusieurs départements. A noter également que des campagnes de promotion sont régulièrement lancées.

Si vous envisagez d’acheter plusieurs départements, essayez de bénéficier de ces réductions (nous lançons nous aussi des réductions Avionic Online en partenariat avec SceneryBox de temps en temps). Le temps de téléchargement est relativement correct car au final un département représente en moyenne 1.5Go. Il faut compter 2 heures pour une connexion ADSL de 2MB.

Pour les mises à jour, l’utilisateur devra re-télécharger le produit et celui-ci ira remplacer la précédente version. Aucune limite de téléchargement n’est imposée. La gamme France X – Business Class est différente car il ne s’agit que d’un produit unique. Celui-ci s’achète sur le site de SimMarket et récemment SceneryBox avec une promotion spéciale de 15% pour les lecteurs d’Avionic-Online. Les fichiers sont fractionnés en 5 parties de 2GB.

Installation

L’achat a été fait directement sur le site de SceneryBox ou de SimeMarket, à noter que tous les départements ne sont pas encore présents sur ce dernier. Donc on conseille plutôt de regrouper ses achats pour la gamme First Class sur le site de SceneryBox. Pour la Business Class, ca se passera uniquement sur SimMarket pour un prix de 99.90€. Pour les produits départements « First Class », le prix d’un département varie entre 9€ et 23€ en fonction de la superficie de celui-ci. Le territoire de Belfort est à 5.98€ contre 22.91€ pour les Landes (sans compter les réductions qu’on peut avoir si on prend plusieurs départements). Notre Sud Ouest / Occitanie (22 départements) est d’une valeur de 276€ ! Vous l’aurez compris, le prix monte vite … très vite.

Le processus est simple et sans surprise, c’est le type d’installation que nous pouvons voir pour tous les addons du genre. Installation automatique, rien à dire de ce côté là. La documentation fournie est de bon niveau et correspond bien à ce qu’on attend sur ce type de produits.

Test d’un ensemble des produits

Le grand sud ouest avec 24 départements

Pour rentrer dans le vif du sujet, nous avons acquis 24 départements qui vont de la région de Marseille à La Rochelle, soit un peu plus que l’Occitanie. Pour ce premier vol test, nous décollons de notre aéroport de Perpignan pour notre navette quotidienne à Tarbes, soit un vol de 260NM. Le vol nous placera en première ligne pour une vue sur les Pyrénées. Nous avons tout de suite testé ces scènes avec d’autres produits pour connaitre si ceux-ci s’intègrent bien. Nous avons mis le magnifique scène freeware Occitania VFR (ajoutant beaucoup d’aéroports et d’objets VFR) et la scène payante Objets et Repères VFR de France VFR, là aussi, aucun problème d’intégration. Sans ces produits, la scène au sol donne un aspect de désolation. Sans autogen aux alentours, on n’a aucune sensation de distance.

Dès la montée, à peine le train rentré, on constate la netteté de la scène. Elle est fluide (entre 60 et 70fps) et n’affiche aucune texture floue proche de l’avion, même après une petite accélération (volets rentrés). à 2000FT, l’absence d’autogen ne devient plus cruciale, on distingue sans aucun mal les différentes rues et avenues des villes survolées.

Les départements de SceneryBox propose en prime un mesh de 38 mettre qui est donc 2 a 3 fois supérieur à la résolution proposée par défaut dans Flight Simulator X. Cela évite surtout les effets de plate-formes que l’on peut trouver sur certaines scènes.

Test de la gamme Business Class

Nous avons eu la récente gamme Business Class entre les mains, même si ces lignes ne représentent pas un réel test, nous pouvons quand même terminer l’ensemble de ce test sur un avis général de ce produit. Nous avons réalisé un vol plus long, entre Marseille et Lille pour avoir la chance de monter un peu en altitude. Comme pour son petit frère, le produit reste cher mais offre la totalité de la superficie de la France sans autogen. Par contre, nous avons été bien plus agréablement surpris par la qualité visuelle et l’aboutissement de celui-ci. Aucun problème de colorimétrie rencontré pendant le vol. Les couleurs étaient ternes, réalistes et pas flashies comme on peut le voir dans certaines scènes.

La fluidité était là aussi au rendez-vous. Donc les promesses d’améliorations de la première gamme devraient donner une certaine plus-valus qualitative aux départements de la première gamme. Par contre, l’auteur annonce que cette scène est idéale à partir de 5000FT et nous avons trouvé qu’à cette altitude, la scène était encore un peu floue. Montez plutôt à 6000/7000 ft pour une claque visuelle Ce qui reste tout à fait adapté aux vols IFR. Si vous voulez avoir plus de netteté sur une zone donnée, rien ne vous empêche d’acheter en complément un département de la gamme First Class ! Bref, un produit certes cher mais qui représente tout de même toute la France soit 432 aéroports (pistes, taxiways, apron, …) retravaillés pour se superposer à la photo aérienne sur plus de 550000 km2 ! A mettre entre les mains des plus fervents adorateurs des vols IFR ! Comme pour la gamme First Class, le détourage à certains endroit est un peu maladroit, idem pour les lacs et fleuves et rivières dont certains presque inexistants.

Conclusion

« Aucun fan de scène photo-réalistes ne devrait manquer cette occasion! « 

SceneryBox ne réalise pas là un exploit aux premiers abords, leurs scènes V1 étaient extrêmement simplistes et coûteuses, les V2 quant à elles étaient déjà réellement meilleures. On peut donc penser que ces produits sont un peu comme le bon vin, ils se bonifient avec le temps. L’auteur annonce des mises à jours spectaculaires et il faut donc voir ces scènes comme un investissement sur le long terme. L’utilisateur qui achète un ou plusieurs départements se verra bénéficier à vie de toutes les futures améliorations tant que l’année de prise de vue ne change pas. SceneryBox réfléchit aussi à un mode de mise à jour des photos IGN par années des prises de vues sans que cela ne défavorise l’acheteur. Autrement dit, les scènes seront totalement vivantes et en phases avec un extérieur en constante évolution. Reste à savoir combien coûtera cette évolution. Bref, un produit à fort potentiel et qui permet aux utilisateurs lésés d’avoir déjà leur département dans leur simulateur préféré ! A noter que SceneryBox travaille sur une version FS2004. Si le prix peut sembler cher (20euros en moyenne par département) le prix se justifie par justement toutes les mises à jours gratuites et à vie. La rédaction a été séduite par ce produit d’un genre nouveau et on ne peut qu’encourager SceneryBox !

Prix : 2/5
Installation : 5/5
Texture photo : 3/5
Aéroports et détails 3D : 3/5
Fluidité : 5/5
Textures saisonnières : 0/5
Texture nuit : 0/5
Mise à jours : 5/5
Superficie : 5/5

Note globale : 15.5/20

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire !
Entrez votre nom