FS Dream Team Las Vegas McCarran Airport

0
8

Introduction

Il va de soit qu’il n’est plus nécessaire de présenter un tel talent qui vient de l’Italie, bien entendu, nous parlons de FS Dream Team. Chaque année, voient le jour quelques scènes de la part des ces développeurs de génie, capables de reproduire ainsi fidèlement chaque parcelle des aéroports. Après Zurich, Chicago, New York JFK et Genève, FSDT a donc décidé de s’attaquer à la ville qui ne dort jamais, Las Vegas, dans le Nevada, aux Etats-Unis. Ce doux havre de paix où règne fortune et gloire (et bruit de pièces qui tombent) où des centaines de millions de personnes ont tenté leur chance aux jeux, soit ont réussi ou soit se sont ruinés. Mais dans Flight Simulator, pas de risque de jouer, hormis l’envie d’y revenir sans cesse pour y admirer la splendeur visuelle que peut offrir cette destination.

C’est donc vers Las Vegas, aéroport International de McCarran que nous avons choisi de vous emmener afin de vous montrer une nouvelle fois ce que des mains de génie savent faire dans le monde de Flight Simulator. Alors ouvrez bien grand vos yeux, un voyage qui va briller de mille feux vous attend dans le désert du Nevada. Entre chaleur et billets verts, casinos à gogo et vols commerciaux, décidément, Las Vegas pourrait bien être la huitième merveille du monde ! Bienvenue à Las Vegas !

L’aéroport de Las Vegas McCarran

Laéroport International de Las Vegas McCarran est le principal aéroport commercial desservant la ville de Las Vegas dans le comté de Clark dans la Nevada, aux Etats-Unis. L’aéroport est situé à 5 miles (8 km) du Central Business District de Las Vegas. Il couvre un total de 2.800 acres (11 km2) et a quatre pistes. L’aéroport de McCarran est possédé par le comté de Clark et est régi par le Clark County Department of Aviation (DOA). Les compagnies ayant implanté leurs hubs sont Allegiant Air, Southwest Airlines et US Airways. Mais les deux principales compagnies sont Allegiant Air et Southwest Airlines. L’aéroport tient son nom de l’ancien sénateur du Nevada, Pat McCarran.

En 2007, l’aéroport de McCarran était classé 14ème mondial pour son trafic de passagers avec une affluence de 47,595,140 passagers. Pour son trafic aérien, l’aéroport se classe 6ème dans le monde avec 609,472 décollages et atterrissages. L’aéroport International de McCarran et le DOA sont des sociétés autonomes et n’ont nullement besoin de subvention de la part du comté.

En Septembre 2008, Southwest Airlines est la seule compagnie aérienne opérant le plus de vols au départ de McCarran que n’importe quel autre aéroport. Southwest a aussi transporté le plus de passagers au départ et à l’arrivée de Las Vegas. Southwest opère actuellement sur un total de 21 portes, sur le Concourse C de l’aéroport. C’est aussi le hub des vols de nuit de la compagnie US Airways, établi en 1986 par son prédécesseur America West Airlines, faisant de cet opérateur, la seconde compagnie de l’aéroport McCarran. En 2008, du à la crise énergétique, ce hub de nuit fut fermé en Septembre. Causant ainsi le décès prématuré des opérations (nocturnes) menées par US Airways à Las Vegas.

Le top 5 des compagnies aériennes en nombre de passagers transportés en 2007 à Las Vegas sont:

  • Southwest Airlines (34.63%)
  • US Airways/ US Airways Express (21.98%)
  • United Airlines/ United Express (7.16%)
  • Delta Air Lines/ Delta Connection (5.67%)
  • American Airlines/ American Eagle (4.84%)

D’autre part, il n’est pas inhabituel de voir quelques 1,300 machines à sous dans les terminaux de l’aéroport. Ces machines sont gérées par Michael Gaughan Airport Slots. La capacité maximale de l’aéroport est estimée à environ 53 millions de passagers et d’à peu près 625,000 mouvements d’avions. Il est prévu que l’aéroport de McCarran atteigne sa capacité maximale vers l’année 2017, et l’aéroport d’Ivanpah serait son aéroport de secours.

Achat et installation du produit

Il est toujours très important de souligner le fait qu’FSDT propose une version d’essai pour chacune de leur scène. Afin de pouvoir tester votre machine et vos réglages, vous pourrez télécharger la scène librement et en profiter pendant une dizaine de minutes. A noter que vous pourrez remettre le chronomètre à zéro à chaque chargement de la scène. Une fois le produit verrouillé, vous pourrez procéder à l’achat directement depuis la fenêtre de votre Flight Simulator en cliquant sur l’onglet « Addon Manager ». De là, suivez les différentes fenêtres puis procédez au paiement qui est bien entendu sécurisé rappelons le. Comme à l’accoutumée, FSDT vend des superbes scènes pour des sommes vraiment très raisonnables, il vous faudra compter € 22.90 HT pour profiter du produit.

Vous recevrez dans votre boîte mail un reçu (comme ci-dessus) pour confirmer votre transaction. Il contient votre numéro de série de transaction ainsi que vos informations personnelles. Conservez bien ce document afin de vous y reporter ultérieurement si vous avez besoin de réinstaller la scène. Pour plus d’information sur l’installation du produit, vous pouvez également consulter le document au format PDF qui se situe dans le dossier FS Dream Team (dans le dossier principal de Fight Simulator) après l’installation. Si vous avez déjà acheté les autres scènes d’FSDT, l’installation est exactement similaire, c’est à dire simple !

Un tour sur la documentation

D’habitude, les manuels des scènes vendues sur le marché de Flight Simulator sont souvent très maigres. Pour cette scène de Las Vegas, FSDT a mis une bonne couche. Le manuel compte 48 pages et regroupe surtout toutes les cartes (SID/STAR) de l’aéroport de McCarran ainsi que toutes les IAP. De quoi vraiment se faire plaisir! Le manuel explique également toutes les nouvelles fonctions propres à Flight Simulator X, le ParkMe et le You Control, qui étaient déjà introduites dans la dernière scène de l’aéroport de New York Kennedy.

Pour Las Vegas, on peut donc compter pas moins d’une vingtaine de cartes, de départs et d’arrivées et les IAP pour chaque piste. Donc aucun risque de se perdre à Las Vegas. Il faut tout de même rappeler que ce ne sont pas des cartes Jepessen, mais des cartes que l’ont peut facilement trouver sur http://www.airnav.com ou http://www.myairplane.com . Le plus important malgré tout est de les avoir à bord pour chaque vol. Les cartes proposées dans le manuel sont bien évidemment les dernières publiées. Et pour conclure le tout, toutes les restrictions de l’aéroport comme les Minimas, take off minimums sont fournis avec le manuel. Ce qui ajoute encore une gros point pour ce nouveau produit d’FSDT.

Les fonctions ParkMe et YouControl

 

Fonction ParkMe

Seulement disponible pour les versions de Microsoft Flight Simulator X, la fonction « Park Me » vous aidera à bien placer votre avion au parking, et le tout, dans des conditions et procédures frisant la réalité.Cette fonction est ajoutée grâce au moteur « Coualt » pour cette scène. C’est un module de parking générique qui a pour but d’offrir plusieurs types d’assistances au parking de l’appareil vers un Terminal.

Bien entendu, ce module est automatiquement installé avec la scène et fonctionne automatiquement avec toutes les portes de l’aéroport de Las Vegas. Selon FSDT, d’autres mises à jour du module permettront d’utiliser cette nouvelle technologie pour les autres produits FSDT (Chicago et Zürich), les scènes par défaut mais aussi d’autres produits tiers. Mais alors pour Las Vegas, comment est ce que cela fonctionne ?

C’est très simple, l’option « Park Me » peut être activée à tout moment quand vous vous trouvez dans le périmètre de l’aéroport de Las Vegas (au sol) en pressant la combinaison de touche suivante Ctrl+Shift+P. Etant donné que cette combinaison n’est à la base pas utilisée dans Microsoft Flight Simulator X, ceci ouvrira une fenêtre (à peu près comme AES) avec une sélection de toutes les portes de l’aéroport.

Le système « Park Me » est capable de reconnaître plusieurs types d’avions, voici la liste que le programme supporte:

  • Airbus: A300, A318, A319, A320, A321, A330, A340, A380
  • Boeing: B707, B717, B727, B737, B747, B757, B767, B777
  • McDonnel Douglas: DC9, DC10, MD11, MD80
  • Others: ATR-72/42, ERJ-145, CRJ-200, CRJ-700

Une fois que vous avez sélectionné la porte et que vous vous êtes arrêté et que le message « OK » sur le DGS (Docking Guidance System), vous recevrez un message vous faisant part de l’évaluation sur la précision de votre façon de vous garer. Le but étant de suivre le plus précisément possible la ligne jaune au sol, vous menant de la piste vers la porte.

Fonction YouControl

Le système « You Control » est en fait un petit addon intégré avec le produit, qui vous permettra de choisir les animations que vous souhaitez pouvoir voir dans la scène et de les activer ou pas. La fonction s’utilise avec la combinaison de touche suivante : Ctrl+F12.
A la base, Microsoft Flight Simulator X ne permet qu’à une seule porte de venir se coller à l’appareil. Grâce à « You Control » vous pourrez permettre de faire venir deux ou trois passerelles afin de les coller parfaitement à la carlingue de l’Airbus A380.

En route vers Las Vegas

La chaleur du Nevada, le sable et l’envie de dépenser quelques billets se fait déjà sentir une fois en approche, surtout de nuit lorsque les premières lueurs de la ville se voient à l’horizon. Une grosse constatation est la consommation en FPS que le scène mange, pour être franc, quasiment rien et c’est plus que surprenant au vu de la qualité graphique qu’FSDT peut encore une fois offrir à sa clientèle. La scène est remplie de textures photo réalistes et de bâtiments en 3D et Flight Simulator n’en souffre nullement. L’époque aussi des immenses parkings avec des textures de voitures garées aplaties est totalement révolue, ici, des voitures en 3D jonchent les parkings. Il en va de même pour la végétation, qui représente un petit oasis dans ce milieu, entièrement détaillé et en 3D, mis à part pour les textures de sable et d’herbe qui bénéficient d’une texture satellite en haute définition, mais deviennent floues par certains moments.

Bien sûr, on trouve, vous trouverez toujours des voitures plates sur les parkings, mais elles sont en bien moins grand nombre. Les infrastructures de l’aéroport sont bien conformes à la réalité. Chaque terminal possède bien le nombre exact de portes et les compagnies aériennes respectent les parkings respectifs. A défaut, la scène souffre d’un léger problème d’AFCAD (avec l’utilisation de World of AI), il n’est pas rare de voir deux avions entrer en collision au sol durant un repoussage, ou de se battre pour arriver en premier au point d’arrêt. Une petite mise à jour est donc nécessaire pour corriger ce dispositif de trafic AI. On notera aussi l’absence de trafic AI à certains endroits de l’aéroport, où certains terminaux restent un peu trop déserts, même avec un trafic réglé sur 75% comme sur ma machine.

Vu des airs, l’aéroport est très fin et très détaillé, c’est pas aussi grand que New York JFK ou Chicago, mais c’est un sacré morceau de terrain ancré dans le sable brûlant du désert du Nevada. Les routes menant aux infrastructures sont des photos prises par satellite. Dans la version FS9 les trains qui circulent entre les terminaux se glissent dans le terrain (du aux limitations), mais circulent par une excellente fluidité. L’aéroport est bordé par de grands panneaux publicitaires le long des périphériques (souvenirs quand tu nous tiens), mais comme New York JFK, le trafic routier n’est pas présent, sans doute pour un souci de performance de la scène. Le détail des bâtiments est bluffant de réalisme, chaque petit détail est inclus, comme les portes d’embarquement. Elles sont dotées de traces de salissures et d’usure, et le caoutchouc et la capote de rabattement ne sont pas simplement une texture, mais bien en 3D. De plus grâce à la technologie AES (par Aerosoft), les portes seront entièrement animées avec la toute prochaine mise à jour du produit. Pour Flight Simulator X, les portes sont animées par défaut avec la combinaison de touche que vous aurez, au préalable, déjà assigné.

Il faut également noter que l’habillage du terrain est couvert par des images satellites, et comporte de nombreux traces d’usures laissées par le temps, il n’est donc pas rare de trouver des craquelures et des fissures tout le long des parkings et des taxiways, un pur chef d’œuvre, on sentirait presque les secousses de l’avion quand on roule dessus. De plus chaque porte est numérotée afin de retrouver sa place de parking une fois posé, ou alors pour préparer son vol et compléter son FMC. Les textures de pistes sont également nettement améliorées (à ce que j’ai pu voir). Cependant, au vu de la localisation de l’aéroport, un peu de sable sur les pistes et taxiways aurait été le bienvenu. Sinon, chaque ligne jaune des taxiways est reproduite avec une grande finesse et les arrondis de ces lignes sont nets, on ne voit pas le polygone qui rejoint l’autre pour former un virage.

La scène est pleine d’objets statiques, comme les chariots de transport à bagages, camions SouthWest, cathering truck, pushback tug et bien plus encore. Il faut aussi souligner l’énorme quantité de voitures stationnées sur les immenses parkings, qui font aussi office de vie dans cet environnement. On a aussi la présence de hangars de compagnies aériennes privées comme Imperial Air Ldt ainsi qu’Atlantic Las Vegas. Mais aussi les zones cargo pour UPS et Fedex, avec beaucoup de containers portant le logo de ces transporteurs de fret aérien. Comme à son habitude, c’est un véritable coup de poing lancé par FSDT. L’ensemble de la texture est très clair et sans bavure, un peu de flou est à noter à certains endroits (normal avec de la photo satellite) mais à contrario de certains aux développeurs, la textures est en haute définition et s’intègre bien aux décors.

Tout comme l’intégration des textures de nuit avec toujours cet effet lumineux des lumières (bloom effect) particulièrement réussi sur toutes les scènes de FSDT. Mais sur Las Vegas, la touche qui me plait beaucoup est celle des lumières combinées de l’aéroport avec la ville illuminée juste à côté. Cette touche de magie est tout simplement splendide ! Il ne reste plus qu’à faire une approche avec la ville qui vient tirer les feux d’artifices, on ne demande rien de plus. De plus, les loupiotes des taxiways et des pistes dégagent toutes une petite lueur qui éclaire point par point toute la longueur de celles-ci. Je vous laisse donc le plaisir de vous imaginer en train de voler sur cette zone avec les effets lumineux de Real Environment Xtreme, ça donne envie non ?

C’est donc un art que maitrise l’équipe de développeurs de chez FSDT. Un véritable talent dans des mains de génie, alliant performance et savoir faire. Il est encore une fois très important de rappeler que la consommation en FPS est quasi inexistante, ce qui procure d’excellentes approches sans que le disque dur de votre PC gratte partout. Mes réglages sont aux maximum, alors que ma machine est tout de même un peu vieillotte maintenant. La nuit également les véhicules de services, comme les voitures de patrouille voient leurs gyrophares rouges allumés (statique). Malheureusement, aucun véhicule ne circule entre les taxiways et les terminaux, pas de bus ni de camions tirant avec eux des chariots par exemple. Les effets lumineux sont aussi présents sur les murs des terminaux, les grandes vitres sont éclairées et dégagent cette lueur. Pas d’intérieur modélisé en 3D comme pour le terminal de Zurich, mais juste une texture lumineuse, avec quelques silhouettes noires de passagers derrière celles-ci. Concernant le changement de texture par rapport aux saisons, ça ne se voit pas sur Las Vegas, vous l’aurez compris, été comme hiver, on se trouve en plein désert de Nevada, difficile d’avoir de la neige dans l’année.

Conclusion

Ce serait une grossière erreur de passer à côté d’un bijou telle qu’est cette scène de Las Vegas. Une fois n’est pas coutume, quand FS Dream Team se lance dans quelque chose, ce n’est certainement pas pour le bâcler. Cette scène prouve encore une fois le savoir faire de cette équipe. De plus, cette scène est vendue pour une bouchée de pain si je peux me permettre, seulement €22.90 HT, ce qui n’est rien comparé à d’autres produits de moindre qualité que l’on peut trouver sur d’autres sites Internet.

Surtout que cette scène, ne consomme pas de FPS, vous garderez donc en permanence vos ressources pour vos vols. C’est aussi une nouvelle destination vers où se rendre et découvrir. Les alentours de Las Vegas regorgent d’endroits superbes à découvrir, alors un peu de « sightseeing » ne peut pas faire de mal après un long courrier non ? Comme toujours et par rapport à la scène précédente de New York, c’est fort dommage de ne pas avoir de trafic routier sur les périphérique, de même sur le tarmac, les véhicules sont statiques, c’est un peu dommage mais bon, c’est pas ça non plus qui va faire de Las Vegas McCarran une mauvaise scène, non ! Alors je ne peux que vous encourager à foncer droit vers le site de FS Dream Team et vous procurer cette merveille. Vous savez ce qu’il vous reste à faire, réservez donc dès maintenant votre chambre au Hardrock Hotel ou alors au Caesar Palace, et appréciez cette nouvelle destination !

> Se rendre sur le site de FS Dream Team

Rédaction et mise en page: Ludovic L. Potier

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire !
Entrez votre nom