Plus d’informations sur le DCS: Supercarrier

0
666
DCS Supercarrier

Nous en savons un peu plus sur le prochain module de DCS World : Supercarrier. C’est via sa newletters hebdomadaire d’Eagle Dynamics communique sur les détails de ce module.

Il ne s’agira pas simplement d’une mise à jour du porte-avions John C. Stennis qui existe déjà dans DCS World mais plutôt d’un nouveau modèle recréé de toutes parts avec des dimensions précises, une armature et des textures de haute résolution ; des animations pour les ascenseurs, les antennes, les systèmes d’autoprotection, le bocal des opérateurs de catapulte, les monte-charges, les catapultes, les déflecteurs de jet et plus. Le module comprendra des livrées uniques pour tous les navires de la sous-classe Roosevelt, y compris le Theodore Roosevelt (CVN-71), Abraham Lincoln (CVN-72), George Washington (CVN-73), John C. Stennis (CVN-74) et le Harry S. Truman (CVN-75). Non seulement chacun aura son nom et numéro de coque CVN approprié, mais Eagle Dynamics prévoit également des textures et des traces d’usure spécifiques à chaque navire!

DCS : Supercarrier comprendra aussi les communications entre opérateurs les plus réalistes jamais entendues dans un jeu. Cela comprend les appontages à vue, par faible visibilité et aux instruments (Case I, II et III) et des dialogues spécifiques au catapultage, au regroupement, à l’approche, à la tour de contrôle, à l’officier d’appontage (LSO) et même les messages du système d’annonce du pont d’envol (5 MC). Beaucoup de ces dialogues sont annoncés par des vétérans ayant endossé ces rôles en réalité ! Il y aura également les dialogues spécifiques à tout type d’avion ayant décollé d’un porte-avions de classe Nimitz, y compris le F-14.

Pour rendre vivant le pont d’envol, un équipage de pont est indispensable. Pour ce faire, l’équipe combine des ponev à des emplacements statiques avec des animations définies que les créateurs de mission pourront utiliser et un équipage de pont entièrement mobile et animé qui appuiera les opérations de lancement aux quatre catapultes. Ceci inclut même la fixation de la carotte de retenue !

En plus de ces trois domaines de base, il y aura également un travail sur :

  • jusqu’à 18 emplacement de genèse d’objets sur le pont d’envol
  • des projecteurs en plus de l’éclairage standard
  • l’éclairage longue distance
  • la barrière d’arrêt
  • les véhicules de pont comme la grue, le camion des pompiers et les tracteurs
  • un poste d’officier d’appontage détaillé (LSO) avec panneaux fonctionnels pour contrôler les signaux lumineux d’arrêt moteur ou de rejet d’appontage (wave-off), le contrôle manuel du miroir d’appontage et de la caméra PLAT. Il est possible d’utiliser ce poste en réalité virtuelle
  • les remous d’air à la poupe du navire
  • le poste du chef aéro, qui peut également être utilisé en réalité virtuelle, et permet de contrôler les projecteurs, la barrière d’arrêt, et de voir la caméra PLAT
  • salle de réunion du personnel volant immersive, en 3D, avec des fonctions pour voir les énoncés de mission, charger les avions, voir la caméra PLAT, le “Tableau des Bleus” ainsi que celui des victoires, liés aux statistiques du jeu. Tout cela est aussi disponible en réalité virtuelle
  • support Combined Arms pour la conduite du porte-avions et l’utilisation de l’armement

Pour le moment, nous n’avons pas de prix ou de date de sortie à vous communiquer, mais ils seront disponibles dès que possible.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire !
Entrez votre nom