C208B Grand Caravan

Carenado

0
72

Introduction

Spécialisé dans la création d’add-on de qualité pour Flight Simulator représentant des appareils d’aviation légère parmi les plus populaires, Carenado est un éditeur désormais connu et reconnu au sein de la communauté FS. Après avoir diversifié son activité en créant des appareils pour X-Plane, Carenado nous propose désormais un appareil en Haute-Définition, le Cessna Grand Caravan 208B. Une révolution ?

Le Cessna 208, appareil de 11m46 de long pour 15m88 d’envergure a volé pour la première fois le 09 décembre 1982. Disposant d’un rayon d’action de 1759 kms à une vitesse de croisière de 343 km/h, c’est un appareil polyvalent utilisé dans le civil, notamment pour des missions d’évacuations sanitaires mais également par les forces militaires.
Sa grande capacité de charge en fait un avion cargo reconnu et principalement utilisé par la firme Federal Express.

Achat et Installation

L’achat peut s’effectuer directement sur le site de l’éditeur www.carenado.com ou par l’intermédiaire d’un revendeur comme Simmarket. Le fichier pèse environ 100 Mo et l’add-on est vendu au prix de 34.95$ soit environ 25.00€. L’installation est très classique et ne pose aucun problème, c’est un fichier exécutable, il suffit de suivre les instructions affichées. Il vous est simplement demandé d’entrer votre adresse mail et le numéro de série que vous aurez reçu à cette adresse.

Documentation

Bien que minimaliste, la documentation permet de dissiper les éventuelles zones d’ombre que nous pourrions être amenés à rencontrer. Le tableau de bord y est détaillé tout comme certains instruments particuliers. Nous y trouvons aussi les différentes procédures, références, check list, guide sur l’utilisation du GPS et du radar météo. Certains éléments de documentation sont également accessibles directement via le simultateur.

Modèle graphique

Voilà le premier gros point fort de cet appareil. Premier avion produit en HD par Carenado, la différence avec ce que l’on a connu jusqu’alors est saisissante dès l’apparition du cockpit 3D après le chargement. Conçu avec des textures en 2048×2048, l’effet visuel est parfait. Tous les instruments sont nets, fluides et criants de réalisme. L’immersion est totale. En regardant autour de nous, nous découvrons un avion où tout semble avoir fait l’objet d’une attention exceptionnelle. Des fenêtres du cockpit 3D à la cabine, on prend un réel plaisir à découvrir et redécouvrir chaque recoin de l’appareil. L’ambiance de nuit est également saisissante, avec plusieurs éclairages disponibles. Pour peu que nous soyons dans une pièce parfaitement calme, on ressent le confinement et l’ambiance si particulière des vols de nuit. Encore une vraie réussite.

Extérieurement, rien a dire non plus. Tout est très fin et là encore, on remarque le souci du détail. Les formes sont parfaites. Carenado nous donne la possibilité d’un appareil équipé ou non de la soute ventrale, avec bien évidemment le modèle visuel correspondant. Le pilote animé donne encore un peu plus de vie à cet appareil. Les reflets sur les vitres sont criants de vérité et l’on prend, une nouvelle fois, plaisir à admirer cet appareil sous toutes ses coutures.

Instrumentation

Encore un gros point fort de cet appareil. Equipé du GPS Garmin GNS 430 et d’un radar météo fonctionnel, l’avionique du Cessna est très complet et permet d’envisager tous types de vol. De la petite balade en VFR à la liaison inter-iles en IFR, la plage d’utilisation de cet appareil est très vaste et nous promet de longues heures d’escapades.

A noter également la présence de trois modules accessibles par la combinaison des touches Shift+1, 2 ou 3. Carenado nous propose tout d’abord les différentes checklists relatives à l’appareil. Viennent ensuite un module de configuration où vous pourrez choisir d’équiper ou non votre appareil de la fameuse soute supplémentaire, des fenêtres dans le cockpit virtuel ou encore de tous les objets 3D entourant votre avion au parking, ou encore le module d’ouverture des différentes portes.

En vol

Après avoir longuement admiré notre bel oiseau, il est temps de succomber à l’envie de lui faire prendre l’air. Notre premier vol test nous emmène de Saint Denis à Saint Pierre sur l’ile de la Réunion. Plan de vol VFR déposé, moteur tournant, nous débutons notre roulage vers la piste 12. Première surprise de taille, malgré la finesse des textures, le taux d’affichage reste très haut. Aucune perte au niveau des FPS. Alignés et prêts au départ, nous mettons pleins gaz. La prise de vitesse est rapide, confirmant les performances STOL (Décollage et atterrissage courts) de l’appareil. Montée vers 3000 pieds, nous nous préparons à contourner l’ile par le nord avant de rejoindre Saint Pierre.

La montée et la tenue du cap sont confiées au pilote automatique qui s’acquitte parfaitement de sa tâche. De quoi admirer le paysage, à 150kt en croisière, avec toujours autant de fluidité même à proximité de quelques nuages bas. Saint Pierre est maintenant tout prêt ; nous devons commencer à descendre. Nous coupons les gaz afin de laisser notre appareil descendre. Surprise, en coupant la puissance, la vitesse chute très vite. La différence entre les gaz complètement coupés ou légèrement ouverts est assez surprenante. La piste se profile devant nous, nous poursuivons notre approche. Petit test avant l’atterrissage, volets sortis au premier cran, nous coupons une nouvelle fois les gaz. La perte de vitesse et de portance est, encore une fois, assez violente, il faudra se méfier à l’arrondi.

Effectivement, à quelques pieds de la piste, notre appareil refuse le sol. Il nous faut couper les gaz et arrondir proprement pour le ramener sur le plancher des vaches en contrant la perte de portance. Nous roulons vers le park avec un sentiment de plaisir rarement ressenti aux commandes d’un autre appareil. Le coup de foudre est bien réel, nous venons de tomber amoureux de notre Cessna. Fin de matinée sur l’aéroport de Poitiers Biard. Pour notre deuxième vol de test, direction La Rochelle en IFR. Nous décollerons de la piste 21 puis suivrons la SID ABSIE 4S puis le G54 jusqu’à LUGEN pour la STAR LUGEN 3D et une percée ILS sur la 28 à La Rochelle. Notre bel oiseau nous attend devant l’aéroclub. Nous suivons les checklists fournies par l’éditeur puis entamons le roulage jusqu’au point d’arrêt A2. Autorisation d’alignement et de décollage. Notre Cessna prend rapidement de la vitesse puis quitte le sol. Nous montons vers le niveau 70 suivant notre SID. Quelques turbulences, notre appareil est un peu secoué mais ne bronche pas. Les points de navigation sont rentrés dans le GPS, notre pilote automatique gère le vol sans problème.Passant LUGEN, nous débutons la descente puis commençons l’arc DME comme publié. 2500 pieds, dernier virage vers l’ILS tout se passe à la perfection. Interception localizer puis glide, tout en douceur, nous voilà arrivés à notre destination.
VFR ou IFR, c’est avec le même bonheur que nous volons sur ce superbe appareil. Un concentré de plaisir comme rarement nous avons pu en avoir sur Flight Simulator.

Les sons

Si le son de la turbine est parfaitement restitué, on regrettera malgré tout l’absence de petits détails. En effet, aucun son n’accompagne la manipulation des switches ni la sortie des volets. Pas plus d’ailleurs que l’entrée en contact des roues avec le sol pourtant parfaitement audible dans l’appareil réel.

Réferences

C208B Grand Caravan HD Series – 34.95 USD – FSX

 

Plus d’informations

NOS NOTES ...
Prix
Installation
Graphisme
Fluidité générale
Systèmes
Documentation
Environnement sonore
Article précédentCessna 210
Article suivantTake On Helicopters

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire !
Entrez votre nom