Shannon Ultimate

Eiresim

0
12

Présentation

D’un point de vue historique, l’aéroport de Shannon a été mis en service 1942. En 1946, c’est sur cet aéroport que fut ouvert le premier duty free. Il est aujourd’hui le seul aéroport irlandais à pouvoir accueillir l’Airbus A380.

« Né de l’alliance entre IFSD et Eire Sim « 

Résultat de deux années de développement menées conjointement par IFSD et Eiresim Scenery Design, Shannon Ultimate nous est annoncé comme la représentation la plus fidèle à ce jour de cet aéroport irlandais et dont le fil conducteur a été le souci du détail.

Achat et installation

La scène est disponible en téléchargement sur le site de l’éditeur au prix de 17€. Il nous est proposé le paiement via paypal, soit à l’aide d’un compte, soit par l’intermédiaire de votre carte bancaire. Eiresim nous précise que d’autres solutions de paiement peuvent être envisagées en prenant contact avec eux. Une fois votre paiement enregistré vous recevrez automatiquement votre clé d’activation par mail.

« Une procédure d’installation simple « 

En cliquant sur le lien qui vous sera transmis, vous aurez accès a la page téléchargement où se trouvent les différentes versions de la scène ainsi que les updates.

Le fichier de 54Mo est protégé par un mot de passe qui vous sera adressé en même temps que la clé d’activation. Après lancement de l’exécutable, l’installation se déroule de manière classique. Il vous sera simplement demandé d’activer la scène et de la déclarer dans Flight Simulator.

Documentation

Le manuel d’utilisation en anglais d’une quinzaine de pages est inclus dans le fichier téléchargé. Divisé en trois parties, il nous propose, tout d’abord, une rapide introduction avec les traditionnelles exigences système et les instructions d’installation.

Suit une partie consacrée à la scène en elle-même avec, notamment, une explication du fonctionnement des passerelles animées et du système visuel de guidage vers la porte.

Il nous est précisé que le dit système fonctionne uniquement pour l’Airbus A320, les Boeing 737, 747, 767 et 777 et le MD-80. Les dernières pages du manuel sont consacrées à l’histoire de l’aéroport de Shannon ainsi qu’aux habituels crédits.

La scène

Après avoir sélectionné EINN dans la liste des aéroports, nous avons le choix entre 17 positions de parking possibles. La première impression en découvrant la scène est assez mitigée. Les bâtiments sont très carrés et on croirait se balader en plein cœur d’une maquette en carton peinte à la gouache. L’immersion est loin d’être au rendez-vous.

« Des bâtiments en carton « 

Si les textures sol s’en sortent sans trop de dégâts, le reste manque cruellement de pertinence. Les couleurs sont bien trop vives, la scène posée sur un terrain générique bien pauvre, peine à se fondre dans le décor, l’absence de textures saisonnières n’arrange rien.

« Une somme de détails qui s’avéraient prometteurs « 

On notera, un effort des créateurs pour inclure un certain nombre de détails sans que cela ne parvienne à faire oublier les gros défauts difficilement acceptables pour une scène payware.

Ainsi le VGDS (ou Visual Guidance Docking System, système d’aide au parking) apporte un plus intéressant, dommage que graphiquement cela pêche une nouvelle fois. Un vol d’oiseau tournant inlassablement à proximité de l’aéroport donne une impression de vie bien renforcée par le trafic des véhicules aéroportuaires.

Les passerelles animées mal ajustées créaient un vide et une marche entre l’avion et la porte. C’est finalement la nuit que cette scène se distingue un peu. L’obscurité adoucit les teintes des bâtiments et amène une atmosphère beaucoup plus crédible.

Rencontre avec l’éditeur

Pouvez-vous nous expliquer le fonctionnement d’Eiresim. Comment est composée l’équipe ? Comment travaillez-vous ?

Eiresim a vu le jour en 2007, comme un loisir, en dessinant des bâtiments et un peu de tout dans Gmax. Nous avions un grand intérêt pour les avions et tout ce qui touchait à l’aéronautique. Nous nous sommes impliqués dans VATEIR, la division irlandaise de VATSIM, et avons volé, de et vers Dublin, un nombre incalculable de fois, en étant constamment déçu du manque de scène moderne pour l’aéroport international. La dernière d’entre elles, comme vous le saviez probablement déjà, avait été publiée en 2002 par IFSD, et plus que la qualité de la scène en elle même, elle ne contenait pas les récentes modifications de l’aéroport. Nous avons donc pris sur nous de refaire l’intégralité de l’aéroport depuis le début et après deux années d’un développement lent, mais de qualité, Eiresim était fondée.

L’équipe d’Eiresim est composée de Terry et Conor Smith, deux frères avec un fort intérêt pour l’aviation. Terry a 22 ans, récent diplomé d’ingénierie et passionné de modélisation 3D. Conor a 18 ans, il est toujours à l’école et souhaite faire des études de multimédia.
La modélisation est entre les mains talentueuses de Terry qui, avec des méthodes à la pointe de l’innovation, dessine des scènes probantes et de très haute qualité. Les textures et le site internet sont confiés à Conor.

Vous arrivez dans un monde peuplé de géants tel qu’Aerosoft, FlyTampa ou FSDreamteam. Ou pensez-vous vous placer ? Quels sont vos projets ?

Notre prochain aéroport est déjà en développement et nous espérons le publier dans les prochains mois. Il promet d’être l’aéroport le plus réaliste de tous les temps, avec des détails qui seront les éléments clés de son succès.
Ce sera également notre premier aéroport à inclure l’imagerie satellite. Notre but est d’atteindre, voire de surpasser les scènes qui peuvent être créées par Aerosoft, FSDreamTeam…
Notre site est régulièrement mis à jour donc pour les dernières infos, rendez nous visite sur : www.eiresim.com

Conclusion

Pour sa deuxième réalisation, Eiresim ne s’est pas attaquée à l’aéroport le plus vendeur. La plate-forme de Shannon est loin d’être esthétique dans le réel, de par son architecture vieillissante et sans personnalité.

« résultat quelque peu anachronique « 

S’il existe quelques bons points, Shannon Ultimate semble nous replonger dans une version de Flight Simulator que nous avions définitivement enfermée dans nos placards.

Vendue à quelques euros près au tarif d’un Menorca X ou à peine moins chère qu’une scène FSDreamteam, Shannon Ultimate risque fort de ne pas déchaîner la communauté des simmers.

Ce qu’on aime Ce qu’on souhaiterait voir Machine Test
Le docking System Des textures plus fines
  •   Dual-core 3Ghz
  •   ATI HD3870
  •   2 Go RAM
  •   Windows 7 – FS9
Les textures de nuit  Des teintes mieux choisies
Le soucis du détails Une technologie de création en adéquation avec FS2004 et FSX
 Les cartes de l’aéroports dans le manuel

Rédaction : Thierry MASSIEUX
Mise en page : Valentin SVETCHINE & Thierry MASSIEUX

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire !
Entrez votre nom