FS Dream Team – Zürich X Scenery

0
20

Introduction

L’aéroport de Zürich, également connu sous le nom de Kloten Airport, est situé à Kloten, dans le canton de Zürich en Suisse, et est dirigé par la société Unique Airport. C’est le plus grand point de départ et d’arrivée de vols internationaux et du hub principal helvétique de Swiss International Airlines. La société Skyguide est responsable du contrôle du trafic aérien de l’aéroport de Zürich.

En 2003, l’aéroport international de Zürich a terminé un projet d’expansion majeure dans lequel un nouveau parking fut construit, un nouveau terminal tiers ainsi qu’un réseau de trains souterrain complètement automatique, afin de transporter les passagers entres les différents complexes et terminaux de l’aéroport.


L’aéroport a perdu du trafic lors de la cessation d’activité de Swissair. Mais lorsque que Lufthansa dépassa son successeur Swiss International Airlines (Swiss), le trafic aérien recommença à devenir important. La gare de l’aéroport (Zürich Flughafen) est quant à elle située sous les terminaux. Les trains arrivent de toute la Suisse ; plus fréquemment les services par métro, ainsi que les services Inter-Regio et Intercity vers Winterthur, Bern, Basel et Lucerne. En changeant de train à Zürich HB, la plupart des autres régions helvétiques peuvent être atteintes en quelques heures.

L’aéroport International de Zürich a dépassé les 20.7 millions de passagers transportés en 2007.

Achat et installation

Vous pouvez vous procurer la scène pour les deux simulateurs, Flight Simulator 2004 et FSX. La scène est en téléchargement libre sur le site de FS Dream Team, en version d’essai seulement. Libre à vous ensuite de choisir la version que vous souhaitez utiliser. Sachez que si vous achetez une version, que ce soit FS9 ou FSX, la clé pourra être utilisée pour les deux simulateurs. En clair si vous payez pour la version FS9, et que vous l’installez ensuite pour FSX, la clé sera tout de même fonctionnelle.

La scène vous est proposée pour un prix très correct, c’est à dire € 20.90 (plus taxe si vous résidez en Union Européenne). Il n’y a pour le moment qu’une seule méthode de paiement classique avec les cartes de crédits (Visa, Mastercard, American Express & JCB). FSDT est actuellement en train de mettre en place prochainement un moyen de paiement par Paypal, qui a déjà été annoncé sur leurs forums.


Lorsque vous avez téléchargé la scène, il vous suffit simplement de l’installer, normalement le dossier principal de votre Flight Simulator est repéré directement. Une fois la scène installée, votre FS se chargera directement de l’ajouter dans la bibliothèque des décors. La scène qui est pour le moment toujours en version d’essai pourra tourner quelques minutes dans votre simulateur afin que vous puissiez être sûr que votre machine est capable de la faire tourner sans trop de problème. En général, la durée d’essai est dans les alentours d’une dizaine de minutes. Si vous avez dépassé le temps d’essai, vous pourrez redémarrer votre simulateur afin de réinitialiser le chronomètre.

La scène tourne très bien, il est temps de passer à l’achat. C’est très simple, il vous suffit d’ouvrir la barre des tâches de votre Flight Simulator et de cliquer ensuite sur « Addon Manager », sélectionnez ensuite FSDT et Zürich X. Ceci ouvrira une nouvelle fenêtre dans FS avec toutes les formalités à l’enregistrement de votre nouveau produit. Vous pouvez également trouver un guide d’installation très complet dans le dossier principal de Flight Simulator, dans le dossier « FSdreamteam » Alors préparez votre passeport, prenez vos bagages, l’enregistrement va commencer !

Documentation

On aurait pu penser avoir une documentation un peu plus complète sur ce produit. Malheureusement, la documentation fournie n’est que basique et présente les aspects de la scène et ses fonctionnalités dans un document PDF de huit pages seulement. Il est sûr qu’on aurait bien voulu avoir un gros manuel nous expliquant bien en détails chaque fonction de telle ou telle chose.


La documentation vous présentera ce que la scène contient et comment ça fonctionne. Ainsi que les repères présents comme le « Docking Guidance System » disponibles pour chaque porte ainsi que les instructions à suivre par celui-ci. Le manuel explique également sous quelques lignes comment placer son appareil afin de bénéficier du système « d’Anti-Ice » présent par défaut avec la scène.

On ajoutera également que le manuel et la documentation ne comprennent aucune carte mais disposent de liens de sites très connus afin de se procurer toutes les cartes disponibles de cette région de l’Europe.

La scène

Ca y est, il est temps de nous y intéresser d’un peu plus près. Commençons tout de suite par regarder ce qu’il y a autour de nous, en l’occurrence les infrastructures. L’aéroport international de Zürich est d’une très grande finition. Les terminaux sont heureusement tous présents, mais certains d’entre eux sont totalement en 3D, je parle notamment du principal terminal vitré, qui lui est totalement modélisé en 3D.

On peut y apercevoir les gens derrières les vitres en train de marcher avec leurs valises (statiques) ainsi que les comptoirs d’enregistrements et les différentes boutiques et magasins « Duty Free » présents dans le terminal. Certaines infrastructures sont également entièrement en 3D, comme d’autres terminaux où l’ont peut apercevoir la vie à l’intérieur des bâtiments. Certains aérogares sont également équipés de cours, voire des terrasses où des passagers attendent leurs avions (sans doute les passagers première classe), et celles ci donnent directement une vue imprenable sur les taxiways, et en plein air.


La présence des hangars de maintenance de Swiss International Airlines est également très bien représentée. Avec une bonne dose de trafic AI, les parkings seront pleins et les hangars seront également bien occupés (même si l’intérieur reste vide). Les bâtiments administratifs sont eux aussi bien placés aux abords de l’aéroport. On y distinguera les grandes affiches publicitaires sur les côtés des infrastructures. Ne connaissant pas vraiment l’aéroport, ça laisse supposer sans doute que ce sont les locaux de la compagnie Swiss International Airlines.

Concernant la vie sur le tarmac, FSDT a fait un excellent travail de ce côté-là du produit. C’est une des scènes les plus complètes dans ce domaine que je connaisse. Chaque porte et son avion (si vous utilisez un logiciel de trafic AI) sont bondés de casiers à bagages ainsi que de « Catering Trucks », c’est vraiment une immersion totale dans la vie d’un aéroport de tous les jours. Nous avons aussi le va et vient sans cesse des voitures de services qui, au détail près, suivent bien les routes afin de ne pas gêner les avions durant les phases de roulage. on peut aussi apercevoir le marquage au sol ainsi que la signalisation bien spécifique à ces véhicules sur tout le périmètre scénique. Mais ce n’est pas tout, les bus affrétés au transport de passagers sont également de la partie, entre chaque terminal, les bus s’arrêtent et repartent. On peut vraiment sentir une présence vivante entre chaque bâtiment.


Les taxiways et le sol ont été entièrement modélisés en haute résolution et bénéficient d’un éclairage entièrement en 3D. La scène varie selon les saisons ; l’hiver, la présence de neige abondante entres les taxiways est remarquablement modélisée de façon propre et détaillée. Vous trouverez même les arbres couverts de neige. L’herbe est recouverte et n’est plus visible et différents endroits de l’aéroport restent enneigés du fait qu’aucun passage de voitures ou d’avions n’est demandé ou prévu.
Lors de la saison printanière ou estivale, le vert des pelouses ressort et les arbres ainsi que certaines parties de l’herbe sont aussi entièrement en 3D. Vous apprécierez vraiment chaque moment de l’année avec cette scène, tous différents les uns que les autres. Les textures au sol sont aussi différentes, que vous commenciez votre vol à la porte ou que vous rouliez vers la piste. Les pistes, oui parlons-en, sont elles aussi texturées en haute résolution et selon les conditions climatiques, seront soit trempées ou enneigées.

Concernant la texture du sol, si vos détails de l’Autogen sont réglés au minimum, la scène ne se chargera pas entièrement et l’aéroport ne s’affichera pas correctement, est-ce un bug ou un souci de réglage, la solution est de paramétrer les détails de l’Autogen sur un minimum « Clairsemé ». Dans le cas contraire, aucune texture ne s’affichera et le tarmac couvrira toute la surface scénique, taxiways, herbe et pistes. Ce qui forcément rendra la scène d’une très mauvaise qualité.

Certains avantages seront présents dans les deux versions. Concernant celle de Flight Simulator X, les portes viendront vers votre avion en utilisant la procédure standard demandée par FSX afin de se servir de celles-ci. Et quant à la version pour Flight Simulator 2004, cette fonction est uniquement disponible avec le logiciel d’Aerosoft, AES, avec lequel vous pourrez activer Zürich X, si vous le souhaitez bien entendu, ce que je vous conseille fortement !
Egalement la version d’FS X utilisera les systèmes matériels inclus dans le simulateur comme le « Bump Maping » spéculaire, que Flight Simulator 2004 ne possède pas. Sinon pour le reste de la scène, quelle que soit la version, elle fonctionnera pareille et aucun effet ne sera retiré.


Le produit de FSDT inclut également le « Docking Guidance System » qui saura reconnaître le type d’avion que vous pilotez ainsi que l’approche vers la porte d’une façon très réaliste. Il faut ajouter que la zone aéroportuaire de Zürich est détaillée, en effet les alentours de la scène sont dotés d’une nouvelle couverture de terrain. Ce qui modélisera les montagnes, vallées et autres espaces naturels de la zone. Bien entendu, vous pourrez choisir de désactiver cette couverture dans la bibliothèque des décors si vous avez déjà un autre programme que vous jugez meilleur.

Conclusion

FS Dream Team vient nous gâter avec une très belle production de l’aéroport de Zürich. Fidèle à un principe de création de scène, ce produit rajoute une nouvelle destination vers où voler et atterrir ou encore en décoller. Pour la première fois, avoir une scène qui varie selon la saison de Flight Simulator, que ce soit le 2004 ou X, est vraiment une expérience réussie. Les infrastructures les plus importantes de l’aéroport sont modélisées entièrement de l’intérieur et les autres sont détaillées en haute résolution. La consommation en FPS est quasi nulle ce qui arrangera grandement les configurations les plus modestes. Pour ce qui est des plus puissantes, ne vous gênez pas de mettre vos réglages au maximum pour profiter pleinement de votre achat.

Mis à part le petit souci rencontré avec l’Autogen, la qualité visuelle de la scène est splendide et le résultat saute aux yeux. Le sol, textures, terrain sont d’une grande propreté et finement modélisés. Le fait également que l’achat d’une version permet de faire fonctionner le produit sur les deux simulateurs est un très beau geste commercial de la part de l’équipe FS Dream Team.

Pour seulement € 20.90 (plus taxe UE) c’est encore un très beau produit à rajouter dans sa bibliothèque des décors. De plus cette scène est compatible AES, ce qui renforce le niveau de réalisme de la scène, bien que celui-ci soit déjà très élevé !

Ou acheter ?

Tout simplement sur le site de FSdreamteam à l’adresse suivante : http://www.fsdreamteam.com/

Ce qu’on aime :

• La présence de vie
• Les structures importantes en 3D
• Les variations selon les saisons
• Les textures haute définition
• La couverture terrain autour de l’aéroport
• Scène compatible AES (FS9)
• Consommation FPS quasi nulle

Ce qu’on n’aime pas :

• Bug scénique sans l’Autogen
• La documentation trop courte

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire !
Entrez votre nom